Coupe de France : quelles retombées pour Rennes et son club ?

Mbaye Niang présente la Coupe aux supporters sur l'esplanade Charles-de-Gaulle à Rennes. / © DAMIEN MEYER / AFP
Mbaye Niang présente la Coupe aux supporters sur l'esplanade Charles-de-Gaulle à Rennes. / © DAMIEN MEYER / AFP

En s’imposant contre l’ogre parisien en finale, les Rouge et Noir ramènent la Coupe à la maison, 48 ans après le dernier sacre. Cette victoire revêt un intérêt majeur pour la ville et son club. Explications.

Par Corentin Bélard

Créée en 1917, la Coupe de France est chère au public, notamment grâce aux surprises qu’elle entraîne à chaque édition, lorsqu’un club amateur bat un professionnel. Cette finale samedi 27 avril au Stade de France a elle aussi créé la surprise. Les Rennais se sont imposés face aux Parisiens champions en titre depuis quatre années.
 

De belles récompenses

Cette victoire a un goût très agréable pour le coach Julien Stéphan et ses joueurs, qui terminent une saison exceptionnelle, tant en parcours national qu'européen. Une épopée européenne que les Rennais retenteront l’an prochain. En effet, la victoire en Coupe entraîne l’obtention d’une place pour la prochaine édition de la Ligue Europa, depuis que l’UEFA a mis fin à la Coupe des Champions de Coupe en 1999.

La participation à la Ligue Europa donne droit à une prime de participation correspondante de 2,92 millions d'euros, auxquels s'ajoutent les parts de marché télévisuel, les primes de performance et recettes liées au cœfficient UEFA. Pour la saison 2018-2019, la totalité de ce sommes représentait 4,06 millions d'euros avant même d'avoir joué le premier match de la compétition. La qualification en huitièmes de finale leur a donné droit à 1,1 million d'euros supplémentaire.
Aussi, le club, en tant que vainqueur de la Coupe de France, reçoit 2 millions d'euros en droits télévisuels et 930.000 euros de récompense pour le titre.

En totalité,
les parcours du club en coupes cette saison lui permettent d'ajouter plus de 8 millions d'euros à son budget. Et la saison prochaine devrait atteindre le même niveau.
 

Une visibilité décuplée

Le principal avantage de cette victoire pour Rennes, c’est la visibilité. La finale a été regardée par 4.6 millions de téléspectateurs. Au lendemain, les images de la foule en liesse ont fait le tour de l’actualité nationale : des plus grands quotidiens jusqu’aux journaux télévisés et chaînes en continu.
Et même à l'étranger ! 
 

Nathalie Appéré, maire de Rennes, est aux anges. "Le parcours du Stade Rennais cette année, en Europa League comme en Coupe de France, entraîne évidemment des retombées économiques positives pour le territoire, particulièrement dans l’hôtellerie et la restauration." La bonne image de la ville dans les médias encourage les touristes à découvrir la Bretagne et sa capitale, Rennes. Le feu des caméras induit une formidable visibilité pour la ville.

Également, les bons résultats des Rouge et Noir sont autant d'occasions pour les Rennais "de se retrouver pour suivre les matchs. Cela contribue également à donner une belle image de Rennes dans tout le pays et dans toute l'Europe." Pour elle, le football entraîne "la fierté d’une ville et de toute une région pour ses couleurs, le plaisir de se retrouver ensemble et de partager des moments de fête autour des exploits du club."
 

Les féliciations des concurrents européens

L'exploit rennais face à son concurrent de Ligue des Champions a entraîné le respect de ses concurrents européens lors de cette saison 2018-2019.
 

Une belle preuve de fair-play de la part des clubs en lice, qui se retrouveront sûrement l'année prochaine pour la conquête de la Ligue Europa. Sous la responsabilité du coach Julien Stéphan, l'équipe semble remaniée et peut désormais concurrencer les plus grands sur les scènes nationales et européennes.



 

Sur le même sujet

Les + Lus