• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : des médecins généralistes vous reçoivent aux urgences du CHU de Pontchaillou le week-end

L'entrée des urgences du CHU de Rennes / © F3
L'entrée des urgences du CHU de Rennes / © F3

Depuis ce week-end du 11 novembre, la maison médicale de garde, le CARL, intègre le bâtiment des urgences du CHU de Pontchaillou. Une manière de désengorger ces dernières, et faciliter l'accès aux soins les week-ends et jours fériés.

Par Stéphane Grammont

"Je ne savais pas trop quoi faire, vu que c’est le week-end. J’ai appelé le 15, on m’a tout de suite dirigé vers un médecin qui m’a informé qu’il y avait une médecine de garde à l’hôpital Pontchaillou". 

Cyril, qui souffre d'une vilaine ampoule contractée à son cours de danse depuis trois jours, a été reçu par un médecin généraliste, aux urgences du CHU de Rennes, dans un nouvel espace dédié à la "bobologie".

Avec l'intégration de la maison médicale de garde, le CARL, au bâtiment des urgences, l'accès au soin est plus simple et plus court les week-ends et jours fériés.
 
Rennes : des médecins généralistes vous reçoivent aux urgences du CHU de Pontchaillou le week-end
Depuis ce week-end du 11 novembre, la maison médicale de garde, le CARL, intègre le bâtiment des urgences du CHU de Pontchaillou. Une manière de désengorger ces dernières, et faciliter l'accès aux soins les week-ends et jours fériés.


Cela permet également de désengorger un service des urgences qui reçoit entre 180 et 190 patients un jour de week-end ou férié, dont 20 à 30 orientés à partir d'une consultation d'un médecin généraliste.

Autrefois située à 200 mètres des urgences, la maison médicale de garde est désormais au cœur du dispositif d'orientation, et favorise la coordination entre médecins libéraux et urgentistes, tout en améliorant les conditions de travail des médecins de garde.

"Certaines consœurs ont moins envie de prendre des gardes parce que nous étions dans des conditions d’insécurité" explique Murielle Cabotte, la présidente du CARL, "c'est ce qui nous a amené à réfléchir à nos conditions de travail et aussi rendre les choses plus attractive pour nos confrères et nos consoeures".

Les gardes fonctionnent le samedi de 12h à 20h, et le dimanche et jours fériés de 8h à 20h. 

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus