Richard Ferrand n'est "pas une sauterelle" et entend rester à l'Assemblée

Malgré le classement de l'enquête sur les Mutuelles de Bretagne, Richard Ferrand ne songe pas à retourner au gouvernement. Il n'est "pas une sauterelle".

Ce jeudi, Richard Ferrand a assuré que malgré le classement de l'enquête sur les Mutuelles de Bretagne, il ne songeait pas à retourner au gouvernement, mais entendait rester patron des députés de La République en marche, estimant qu'il n'était "pas une sauterelle" et n'allait "pas aller d'un endroit à un autre".

"Je considère, moi, que le droit a été dit [...] Aujourd'hui, j'ai l'esprit libéré de ce souci et si certains veulent s'acharner, qu'ils s'acharnent. Moi, ce qui m'importe, c'est la justice de la République, c'est pas des tribunaux médiatiques et c'est pas des attaques d'acharnés, qui veulent s'acharner", a-t-il déclaré lors de l'émission "Questions d'info" LCP-franceinfo-Le Monde-AFP.

Se sent-il libéré au point de penser éventuellement à un retour au gouvernement, qu'il avait dû quitter en juin en raison de l'affaire ?
"Attendez, là où je suis, figurez-vous que je fais les choses avec beaucoup d'enthousiasme et de passion. Moi, je ne suis pas une sauterelle. Je ne vais pas aller d'un endroit à un autre", a assuré Richard Ferrand.

"J'ai une mission essentielle dans le fonctionnement de la Ve République et dans la réussite du quinquennat d'Emmanuel Macron et je compte bien continuer mon travail à la tête de ces députés" LREM, a-t-il poursuivi.