Roscoff et Saint-Malo : la Brittany Ferries reporte des traversées

Publié le Mis à jour le

La Brittany Ferries annonce retarder la reprise de certaines traversées vers la Grande-Bretagne, l'Irlande et l'Espagne. Initialement prévues fin mars, des rotations sont reportées à la mi-mai au plus tôt. En cause : une baisse des réservations liée à la crise de la Covid.

"Nous avions espéré opérer sur toutes nos lignes à la mi-mars, mais la réalité est que la plupart des gens ne sont pas autorisés à voyager. Nous enregistrons des niveaux de réservations historiquement bas et de fait, il n'est donc tout simplement pas viable d'exploiter des lignes déficitaires pour l'instant", a annoncé Christophe Mathieu, président du Directoire de la Brittany Ferries dans un communiqué.

Des reports pour la mi-mai au plus tôt

Ainsi les traversées habituellement réalisées par 'le Bretagne' entre Saint-Malo et Portsmouth, par le 'Pont-Aven' entre Roscoff, Plymouth et Santander et entre Roscoff et Cork sont reportées au plus tôt à la mi-mai.

Pour l'instant seul le transport de fret vers l'Irlande est assuré depuis les ports bretons de Saint-Malo et Roscoff. Quelques "travailleurs essentiels", routiers ou soignants, peuvent effectuer la traversée à bord.

Pour le tourisme, des liaisons depuis la Normandie restent possibles : Caen-Portsmouth (Angleterre) et  Cherbourg-Rosslare (Irlande).

Des espoirs de reprise grâce aux vaccins

Pour l’instant, les liaisons opérées par Brittany Ferries restent majoritairement réservées au fret. Pourtant, le chiffre d’affaires de la compagnie repose à 80 % sur le transport de voyageurs.

Christophe Mathieu dit "garder espoir quant à la montée en puissance du taux de vaccination qui sera un élément clé pour permettre de voyager de nouveau en toute sécurité."