• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Route du Rhum: le bateau d'Armel Le Cléac'h a chaviré au large des Açores

Le maxi-trimaran Banque Populaire d'Armel le Cléac'h lors du départ de la Route du Rhum 2018 / © RDR 2018 - Yvan Zedda
Le maxi-trimaran Banque Populaire d'Armel le Cléac'h lors du départ de la Route du Rhum 2018 / © RDR 2018 - Yvan Zedda

Le bateau d'Armel Le Cléac'h Maxi Banque populaire IX, l'un des favoris de la course pour les Ultim, a chaviré ce mardi midi au large des Açores, le skipper de 41 ans est sain et sauf, en sécurité à l'intérieur du bateau.
 

Par Krystell Veillard


Le Maxi Banque Populaire IX d'Armel Le Cléac'h, l'un des grands favoris de la course pour la catégorie des Ultim, a chaviré aux alentours de 12h (heure française) ce mardi 6 novembre, alors qu’il naviguait à 340 milles dans le nord-est des Açores et qu'il pointait en deuxième position derrière François Gabart. Les conditions de vent étaient de 30 à 35 nœuds avec 5 mètres de creux en mer. "Le bateau semble avoir chaviré suite à la rupture de son flotteur bâbord", selon son équipe, qui ajoute : "Armel Le Cléac’h a pu déclencher sa balise de détresse et communiquer avec son team technique à terre. Le CROSS Gris Nez a pris en charge l’organisation des secours, en coordination avec la Direction de Course et le Team Banque Populaire. Le skipper est sain et sauf en sécurité à l’intérieur du bateau."
 

Chavirage au large du Maroc au mois d'avril 2018


Nous pouvons rappeler qu'Armel Le Cléac'h s'est arrêté une demi-heure juste après le départ dimanche au large de Roscoff pour une réparation technique de son système d'énergie du bord. Ce maxi-trimaran de 32 m de long pour 23 m de large, avait déjà chaviré au mois d'avril dernier en pleine nuit alors qu'il naviguait au large des côtes marocaines. Suite au chavirage, la bôme avait été endommagée, les voiles cassées, la casquette détruite ainsi que le mât. Le bateau avait été remis à l'eau fin août.
 

Josse et Coville à l'arrêt à La Corogne


Autres grands favoris pour cette 11e édition, le Maxi Edmond de Rothschild, un Ultim volant mis à l'eau en juillet 2017 barré par Sébastien Josse, a eu 8 mètres de son flotteur tribord arrachés lundi. Thomas Coville (Sodebo Ultim) a le carénage du bras avant bâbord de son bateau cassé. Tous deux sont actuellement dans le port de La Corogne, en Espagne.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus