Sept religieux catholiques dont deux Français, enlevés à Haïti. Un prêtre originaire de Bretagne ferait partie du groupe

Sept religieux catholiques, cinq Haïtiens et deux Français, ont été enlevés dimanche à Haïti. Les ravisseurs réclament un million de dollars de rançon. Le prêtre Michel Briand, originaire de Bretagne, ferait partie du groupe.  

© JEWEL SAMAD / AFP

Sept religieux catholiques, cinq Haïtiens et deux Français, ont été enlevés dimanche à Haïti, l'un des pays pauvres des Caraïbes en proie à une forte insécurité.

Le groupe a été kidnappé dans la matinée à la Croix-des-Bouquets, près de la capitale Port-au-Prince, alors qu'il "se rendait à l'installation d'un nouveau curé", a expliqué le père Loudger Mazile, le porte-parole de la Conférence des évêques d'Haiti.


Les ravisseurs réclament un million de dollars de rançon

Le groupe comprend quatre prêtres et une religieuse haïtiens et deux Français, une religieuse et un prêtre. La Conférence haïtienne des Religieux (CHR) a précisé aussi que trois autres personnes ont également été kidnappées.

La police soupçonne un gang armé actif dans le secteur, baptisé "400 Mawozo", d'être à l'origine de cet enlèvement, selon une source dans ses rangs.

 

L'un des prêtres originaire de Bretagne 

Le quotidien haitien Le Nouvelliste a donné les identités des prêtres kidnappés. Michel Briand, originaire de Bretagne, ferait partie du groupe.

 

 

Enquête ouverte pour enlèvement et sequestration en bande organisée

Une enquête a été ouverte à Paris lundi pour "enlèvement et séquestration en bande organisée" après le kidnapping des deux ressortissants français parmi sept religieux
catholiques dimanche en Haïti, a indiqué le parquet. L'enquête a été confiée à l'Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO), a précisé le parquet de Paris, compétent pour des crimes commis à l'étranger envers des citoyens français. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers religion société monde international