• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Taxe d'habitation : malgré la baisse promise... elle peut augmenter !

© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Le gouvernement l'avait annoncé depuis des mois, la taxe d'habitation doit baisser de 30% pour 22 millions de foyers en France cette année. Pourtant, 5 680 communes ont fait le choix d'augmenter leur taux pour 2018, ce qui gonfle la facture. Qu'en est-il pour vous ?

Par Krystell Veillard


Le gouvernement l'avait annoncé, la taxe d'habitation va diminuer progressivement pour 80% des foyers, avant de la faire disparaître totalement à l'horizon 2021. Cette année elle devait déjà baisser de 30%. Seulement voilà, une commune sur six en France a décidé d'augmenter son taux, du coup, le montant de cet impôt peut être plus élevé que l'année passé. C'est la mauvaise surprise découverte ces derniers jours par certains contribuables à l'ouverture de leur avis d'imposition.
 

En Ille-et-Vilaine la taxe baisse pour 78% des foyers fiscaux

En Ille-et-Vilaine, sur les quelque 372 000 foyers fiscaux qui payent cette taxe d'habitation, 78% d'entre eux verront son montant baisser, la proportion est identique sur la ville de Rennes. Vous pouvez regarder sur la carte ci dessous, ce qu'il en est dans votre commune.
 

CARTE. Impôts : la taxe d'habitation a-t-elle augmenté dans votre commune ? Vérifiez-le sur notre carte

Le gouvernement a promis d'alléger de 30% la taxe d'habitation des ménages les plus modestes. Elle va cependant augmenter pour certains foyers, notamment en raison de la hausse des taux d'imposition locaux. La note est parfois salée.


20% des foyers ne sont pas concernés par l'allègement fiscal

Mais tous les foyers ne sont pas concernés par l'allègement promis, pour connaître votre situation,  il suffit de regarder votre revenu fiscal de référence de 2017. S'il est supérieur à 27 000 euros pour un célibataire, ou à 43 000 euros pour un couple, vous n'êtes pas concerné par la baisse de 30% liée à la réforme de la taxe d'habitation. 
 

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus