Tempête Zeus: trois lycéens blessés et de nombreux dégâts en Bretagne

La bien nommée tempête Zeus a balayé la Bretagne. Des rafales dépassant les 190 km/h ont été enregistrées sur le littoral du Finistère. 190 000 foyers ont été privés d'électicité. Trois lycéens ont été sérieusement blessés en raison de la chute d'un arbre.

Par Thierry Peigné

"La dépression continue de se décaler et se trouve actuellement sur la Bourgogne", indique Météo-France, qui a qualifié cet événement de "très forte tempête hivernale, d'intensité remarquable sur les régions côtières". De 28 départements en vigilance orange "vents violents" à la mi-journée, le chiffre est retombé à 19 en milieu d'après-midi au fil de l'avancée de la tempête.

En Bretagne, de nombreux arbres ont été couchés au sol par ces vents exceptionnels. Trois lycéens ont ainsi été grièvement blessés par la chute d'un arbre dans leur établissement scolaire à Carhaix (Finistère).
Deux personnes ont aussi été blessées par des chutes d'arbres à Pont-Scorff et Pontivy, dans le Morbihan.

La pointe bretonne a été la première touchée lundi matin. Météo-France a relevé des "valeurs exceptionnelles" sur les côtes du Finistère et des îles bretonnes:
  • 193 km/h à Camaret,
  • 191 km/h à Ouessant,
  • 179 km/h à l'île de Groix,
  • 136 km/h à Brest,
  • 130 km/h à Lorient.

190 000 foyers privés d'électricité

Au plus fort de la tempête, 190 000 foyers ont été privés d'électricité dans la matinée en Bretagne, mais ce chiffre est tombé à 65 000 (17 000 dans le Finistère, 40 000 dans le Morbihan, 4 000 dans les Côtes-d'Armor et 4 000 en Ille-et-Vilaine) à 19h, a précisé Enedis.
La société a mobilisé 750 personnes (500 agents Enedis et 250 prestataires) pour rétablir au plus vite le courant avec des renforts venus de Normandie et du Nord.

La tempête a principalement couché des arbres sur les routes mais aussi sur des maisons ou les lignes électriques et les voies SNCF, perturbant la circulation et obligeant de nombreuses communes à maintenir leurs écoles fermées par mesure de précaution.
La tempête Zeus a balayé la Bretagne
La tempête Zeus a donc bien secoué les Bretons : des rafales dépassant les 130 km/h ont été enregistrées dans les terres en début de matinée... 175 000 foyers étaient privés d'électricité ce lundi en fin d'après-midi. Les chutes d'arbre ont notamment blessé 4 lycéens à Carhaix et Lorient... Le point sur les dégâts. / Intervenants : Philippe Le Gal, Enedis Bretagne - Images amateur : Frédéric Le Mouillour - Marie-Annick Lejeune, directrice de l'école François Tanguy, Lorient - Jérôme Bisseré, adjudant-chef CDIS 35  - Reportage : S. Bourgault - équipes France 3 Bretagne


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus