Vaccin contre le Covid-19 : plus de 56.000 rendez-vous pris sur Doctolib en une journée, un record

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent-Seigner Juliette
Des essais cliniques se déroulent actuellement au CHU NOrd de St Etienne pour tester l'efficacité d'un nouveau vaccin Sanofi Pasteur/GSK
Des essais cliniques se déroulent actuellement au CHU NOrd de St Etienne pour tester l'efficacité d'un nouveau vaccin Sanofi Pasteur/GSK © MANON CRUZ / MAXPPP

Plus de 56.000 rendez-vous ont été pris sur Doctolib en Bretagne après l’annonce du ministre de la Santé, Olivier Véran, concernant l’ouverture d’une troisième dose à tous les majeurs. Un record, c’est dix fois plus qu’il y a une semaine, où la moyenne tournait autour de 5.000 rendez-vous.

En conférence de presse ce jeudi, le ministre de la Santé a affirmé que pour bénéficier d’un pass sanitaire valide, toutes les personnes âgées de plus de 18 ans devront justifier d’une piqûre de rappel du vaccin. Les dates se sont précisées : cette règle sera valable à partir du 15 décembre pour les plus de 65 ans et le 15 janvier pour le reste des personnes majeures.

Sans surprise, les Français se sont donc précipités sur l’application Doctolib pour réserver un créneau afin de recevoir la troisième dose du vaccin. Le site a rapidement été paralysé : 1,2 million de Français ont pris rendez-vous ce jeudi 25 novembre. Ce vendredi encore, le temps d’attente tourne autour de 30 minutes.

Comme dans les autres régions, il y a également eu un gros pic en Bretagne. A en croire les chiffres : 56.312 rendez-vous ont été pris pour la troisième dose ce jeudi contre 8.760 il y a trois jours. C’est un record, mais pas aussi important que chez nos voisins normands, où plus de 70.000 rendez-vous ont été pris ce jeudi.


En Bretagne, l’Ille-et-Vilaine est le département le plus important en terme d’explosion de prise de rendez-vous.


Dans le détail, ce jeudi : 29.510 personnes ont pris leur rendez-vous en Ille-et-Vilaine, 12.306 dans le Finistère, 10.892 dans le Morbihan et enfin 3.607 dans les Côtes d’Armor.




Pour le professeur Pierre Tattevin, chef du service des maladies infectieuses au CHU de Rennes, la troisième dose de rappel généralisée fait sens. "Cela fait partie des vaccins pour lesquels il faut faire un rappel, un peu comme ceux contre la diphtérie, le tétanos, les hépatites, pour que sa protection soit plus solide et efficace, dans la durée. Le rappel permet une réponse anticorps bien meilleure".

Selon les derniers chiffres en Bretagne, le taux d’incidence s’élève désormais à 109,9 cas pour 100 000 habitants (+24,8 points) au niveau régional avec un taux de positivité de 4,5 %. Le 19 novembre dernier, 308 hospitalisations étaient en cours dont 33 en réanimation.

Les nouveaux chiffres actualisés du Covid en Bretagne seront délivrés par la préfecture ce vendredi 26 novembre.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.