Michelin veut implanter une activité de services à Tours

© France 3 Centre
© France 3 Centre

Michelin va implanter en 2014 à Tours une activité de services aux entreprises qui devrait employer près de 200 personnes d'ici 2019. Un investissement qui, selon les syndicats, ne palliera toutefois pas la fermeture partielle du site de Joué-lès-Tours.

Par AFP

Le fabricant de pneumatiques annonce 40 emplois dès l'an prochain et près de 200 d'ici 2019 sur son nouveau site "Michelin solution", "une entité du groupe qui se développe fortement dans les services aux entreprises de transports et de logistique avec l'objectif de réduire leurs consommations de carburant", selon la porte-parole de Michelin. 

Le montant de l'investissement, tout comme le nom des clients destinataires de ces nouveaux services, n'ont pas été dévoilés. Cet investissement est distinct du projet de réindustrialisation du site de Joué-lès-Tours, pour lequel 22 millions d'euros sont prévus par Michelin. 

Les nouveaux emplois, "d'ingénieurs, de techniciens et d'informaticiens, ne seront pas accessibles aux 730 salariés licenciés à la suite de la fermeture des ateliers de production de pneus poids lourds. Cette proposition ne nous apporte aucune solution". Le secrétaire (Sud) du comité d'entreprise de Joué-lès-Tours



En juin, le fabricant de pneumatiques avait annoncé l'arrêt en 2015 de la production de pneus poids lourds à Joué-lès-Tours et son transfert à La Roche-sur-Yon (Vendée), entraînant la suppression de 726 postes sur 926. Seules des activités de préfabrication seront conservées, soit 200 postes.

Sur le même sujet

Les + Lus