• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Dampierre-en-Burly: sept agents contaminés

© ANDRE DURAND / AFP
© ANDRE DURAND / AFP

Sept intervenants de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly ont été contrôlés "légèrement" positifs dimanche après une intervention de maintenance sur des générateurs de vapeur. Les agents vont être suivis médicalement jusqu'à élimination totale de la radioactivité. 

Par Ch.Launay

Dimanche 3 août en fin d'après-midi, sept salariés de la centrale de Dampierre-en-Burly (Loiret) ont été légèrement irradiés lors d'une intervention sur un chantier de maintenance des générateurs de vapeur. Les détecteurs de radioactivité se sont déclenchés lors des contrôles réalisés en sortie de zone nucléaire indique le communiqué de la Centrale. 

Le intervenants ont dû rester confiner à l'intérieur de la zone nucléaire pour subir un examen "anthropogammamétrique". Il a permis de montrer que 5 des 8 agents présentaient de légères traces de contamination interne (inférieures au quarantième de la limite annuelle réglementaire fixée à 20 mSv). 

Deux autres salariés présentaient des traces de contamination externe (dont la dose est inférieure à la limite annuelle réglementaire fixée à 500 mSivert).
Des traitements adéquats (douches, laxatifs) ont permis d'éliminer la poussière radioactive à l'origine de cette contamination externe. 

Toutes les personnes contaminées ont pu regagner leur domicile le soir-même. "Un suivi médical sera assuré, pour les cinq salariés qui présentent une contamination interne, jusqu'à l'élimination naturelle de toute trace de contamination" précise le communiqué. 

Erreur humaine ou technique ? Une enquête diligentée par la centrale devrait déterminer dans les semaines qui viennent l'origine de l'incident.

Sur le même sujet

Le Blanc, commune rurale isolée

Les + Lus