• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Le village martyr de Maillé (37) commémore le massacre du 25 août 1944

Archives Maison du Souvenir de Maillé / © France 3 Centre
Archives Maison du Souvenir de Maillé / © France 3 Centre

Il y a 70 ans, 124 civils étaient tués par des soldats allemands. Longtemps resté dans l'ombre d'Oradour sur Glane, le village martyr commémore aujourd'hui le massacre en présence d'un représentant du gouvernement et de personnalités allemandes.

Par JT

C'est une ironie de l'Histoire terriblement cruelle.
Le 25 août 1944, au moment même où Paris était libéré, le petit village de Maillé en Indre-et-Loire était le théâtre d'un massacre sanglant. Entre huit heures du matin et midi, le quart de la population, 124 hommes, femmes et enfants étaient tués par une division allemande en représailles d'actions de la résistance locale .

70 ans après, la commune a commémoré ce lundi cette page sombre de son histoire, en présence du secrétaire d'Etat aux Anciens combattants Kader Arif, et de personnalités allemandes.

Longtemps, le massacre de Maillé est resté dans l'ombre de celui d'Oradour sur Glane, plus connu, plus commémoré. Après le passage en 1945 du ministre de la Reconstruction, Maillé avait du attendre 60 ans pour revoir un membre du gouvernement à une cérémonie du 25 août, en l'occurence Renaud Donnedieu de Vabres, alors ministre de la Culture.

Voir le reportage

Marine Demazure et Grégoire Grichois



Commémoration du massacre de maillé (37)



Voir le site de la maison du Souvenir de Maillé

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus