CARTE. Démographie : votre commune a-t-elle perdu ou gagné des habitants en Centre-Val de Loire ?

Au 1er janvier 2023, environ 2,6 millions de personnes vivent dans le Centre-Val de Loire. Seuls le Loiret et l'Indre-et-Loire gagnent des habitants. Mais une petite commune de l'Indre a aussi presque doublé sa population en six ans.

L'Insee a publié ce 28 décembre à midi son rapport sur la démographie du Centre-Val de Loire entre les années 2015 et 2021. Sur cette période, la région a perdu environ 880 habitants par an, ce qui aboutit à une population globalement stable de 2 573 300 habitants au 1er janvier 2021.

La vallée de la Loire toujours dynamique

Le Centre-Val de Loire reste la région la moins peuplée de France continentale (c'est-à-dire hors Corse) et l'une des moins dense avec 66 habitants par kilomètre carré, ce qui la place entre la Nouvelle-Aquitaine et la Bourgogne-France-Comté.

Sans surprise, les deux départements les plus dynamiques sont l'Indre-et-Loire et le Loiret, qui regroupent déjà la moitié de la population régionale et accueillent chacun une métropole, respectivement Tours et Orléans. Le territoire traversé par la Loire, entre les deux grandes villes, est largement plus dynamique que le reste de la région.

Mais la surprise réside au cœur du Berry. Entre 2015 et 2021, la petite commune rurale de La Motte-Feuilly a gagné pas moins de 11,4% de population par an. En valeur absolue, cette progression est un tout petit peu moins impressionnante : le village est passé de 43 à 82 habitants. Cette hausse correspond à son solde migratoire, c'est-à-dire aux nouveaux résidents venus s'installer dans ce charmant village du Boischaut sud doté d'un château du 15e siècle classé aux Monuments historiques.

À l'inverse, la commune qui perd le plus d'habitants est celle de Morainville en Eure-et-Loir. Sa population a régressé de 30 à 15 habitants entre 2015 et 2021, ce qui correspond à une hémorragie de 11% chaque année.