Chartres, Orléans, Bourges : Les cathédrales du Centre-Val de Loire vont toucher gros grâce au plan de relance

12 millions d'euros du plan de relance gouvernemental seront consacrés à la restauration des cathédrales françaises, pour un total de 80,5 millions d'euros. Trois édifices de la région vont bénéficier d'une partie de ces millions. 

Le plan de relance du gouvernement n'a pas oublié la culture. 2 milliards d'euros devraient y être consacrés, dont 614 millions pour le patrimoine, en manque de restaurations. Et selon un document de travail du ministère de la Culture, consulté par Le Monde, 80 millions d'euros devraient être spécifiquement dirigés à la restauration d'une quarantaine de cathédrales détenues par l'Etat.

En Centre-Val de Loire, trois édifices devraient recevoir une partie des fonds du plan de relance.

  • La cathédrale Notre-Dame de Chartres : c'est la plus grosse enveloppe de France, avec 6,8 millions d'euros. Ils iront à la restauration des décors peints et des vitraux du transept.
  • La cathédrale Sainte-Croix d'Orléans : 3,4 millions d'euros, pour la restauration des contreforts côté sud-ouest.
  • La cathédrale Saint-Etienne de Bourges : 1,7 millions d'euros, alloués aux toitures des bas-côtés et des baies hautes côté nord.

Au total, le Centre-Val de Loire recevra près de 12 millions d'euros, ce qui en fait la première région bénéficiaire du plan, devant la Bourgogne-Franche-Comté (9,6 millions) et la Nouvelle-Aquitaine (9,2 millions).

Pour France Télévisions, le "monsieur Patrimoine" d'Emmanuel Macron, Stéphane Bern, a salué cette décision. "On a découvert que 22 des 85 cathédrales qui appartiennent à l'Etat n'étaient pas au norme", a-t-il admis, qualifiant ces chantiers d'"urgents après Notre-Dame de Paris et la cathédrale de Nantes".
 
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité