• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Procès amiante Stromag en appel à Bourges : le délibéré rendu le 20 mai

© F3 Centre-Val de Loire
© F3 Centre-Val de Loire

Ce vendredi, la cour d'appel de Bourges examine le recours de la société SIME Stromag, fabricant de plaquettes de frein dans le Cher. En première instance, 92 plaignants avaient obtenu des dommages et intérêts pour préjudice d'anxiété lié à la présence d'amiante. L'entreprise avait alors fait appel.

Par Elsa Cadier

Un procès lié à l'amiante

Ce vendredi, la cour d'appel de Bourges examine le recours de l'entreprise SIME Stromag. Stromag est fabricant de plaquettes de freins à la Guerche-sur-l'Aubois dans le Cher. En première instance en 2014, 92 plaignants avaient réclamé des dommages et intérêts pour préjudice d'anxiété. Un préjudice lié à la présence d'amiante et à 30 années d'exposition (depuis les années 1960 jusqu'en 1996). Ils avaient obtenu 9000 euros par personne, mais l'entreprise avait fait appel. 

Sur les 92 plaignants, environ soixante dix étaient présents ce vendredi à l'audience. Le délibéré a été renvoyé au 20 mai prochain. 

Sur le même sujet

La filière du cornichon français lancée dans le Loir-et-Cher progresse bien

Les + Lus