Une centaine d’Ukrainiens arrivent dans la nuit de ce jeudi 17 Mars à Bourges

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lacroix .

Récemment jumelée avec la ville Korosten, la capitale du Berry a affrété deux cars pour aller chercher mères et enfants.

Les cent réfugiés qui vont arriver dans les prochaines heures seront composés de 43 mères et 57 enfants.

Ils sont actuellement en route et un dispositif d’aide d’urgence mis en place par la ville et son agglomération les attend à leur arrivée.

Trente-cinq réfugiés officiellement inscrits se trouvent déjà dans le département et un recensement des capacités d’accueil a été fait par la Préfecture. 730 places sont disponibles, 131 en hébergements individuels, et 532 en hébergements collectifs, disponibles pour au moins trois mois.

Les réfugiés devront s’inscrire administrativement pour pouvoir bénéficier du statut mis en place par l’Europe, de protection temporaire, afin de leur accorder le maximum de droits (logement, travail, éducation, protection sociale, allocations, etc.) pendant une année renouvelable deux années supplémentaires.

Dans l’Indre, 17 réfugiés étaient arrivés ce mercredi 16 mars, accueillis dans les locaux de l’AFPA, par le Préfet et le maire adjoint de la ville de Châteauroux. Ils seront pris en charge administrativement et hébergés quelque temps, avant de bénéficier d’appartements individuels.

L’AFPA dispose d’une soixantaine de places d’accueil, mises à disposition des réfugiés dans les  premiers temps de leur arrivée.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité