Covid-19 : comment conserver ou réactiver son pass sanitaire ? #OnVousRépond

Publié le

Entre le changement des règles du pass sanitaire le 15 janvier dernier et le vote le lendemain de la loi sur le pass vaccinal, il y a de quoi être perdu. Quelles seront les conditions pour conserver son pass sanitaire après février ?

Alors que la cinquième vague commence enfin à donner quelques signes de ralentissement, le système du pass sanitaire a vu ses règles évoluer dans les dernières semaines. Et il sera amené à évoluer de nouveau suite à l'adoption, ce 16 décembre, du projet de loi sur le pass vaccinal par l'Assemblée nationale. Dès le début du mois, la question se posait déjà de savoir si une quatrième dose allait devenir nécessaire.

Faire la dose de rappel

De fait, il y a de quoi se perdre dans tout cela. Et vous avez été un certain nombre à vous inquiéter de la désactivation du pass sanitaire, voire à constater que, même vacciné, votre pass ne s'était pas réactivé.

Pour réactiver mon pass sanitaire, je dispose de combien de temps pour me faire injecter la 3eme dose?

Patrick, de Nouvelle Aquitaine

A partir du 15 janvier, entre 500 000 et 700 000 pass sanitaires seront amenés à être désactivés faute de troisième dose, selon le ministre de la Santé Olivier Véran. Pour savoir le temps qui vous est imparti, tout dépend de la date à laquelle vous avez reçu la deuxième dose. A l'heure actuelle, la règle pour conserver son pass sanitaire est d'avoir reçu sa dose de rappel au maximum sept mois après la deuxième. Donc si vous avez été vacciné avant le 15 juin, il est urgent de prendre rendez-vous car votre pass va se désactiver.

En revanche, à partir du 15 février, ce délai de désactivation va passer à quatre mois, et donc concerner toutes les personnes qui ont reçu une deuxième dose avant le 15 octobre ! "Il ne faut surtout pas attendre le dernier moment", insiste à ce sujet Christophe Lugnot, directeur de cabinet à l'Agence régionale de santé (ARS) Centre-Val de Loire, "au risque de voir un afflux de demandes dans les derniers jours, et c'est là que ça va coincer. Aujourd'hui, quelqu'un qui veut se faire vacciner trouve un créneau très facilement". Et de fait, les demandes de rendez-vous, y compris pour une première dose, sont en forte croissance.

L'autre solution : le certificat de rétablissement

Si vous avez été contaminé par le covid-19 avant de faire votre troisième dose, ce délai peut légèrement s'allonger : vous serez obligé d'attendre au moins trois mois après le début de l'infection avant de recevoir la troisième dose. Mais il vous faudra impérativement utiliser l'application TousAntiCovid pour y enregistrer un certificat prouvant votre infection et votre rétablissement. L'application peut également vous être utile pour savoir où en est votre schéma vaccinal et combien de temps il vous reste avant que votre pass ne soit désactivé. Vous pouvez aussi passer par le site Ameli.fr.

J'ai mes trois injections depuis le 06/01/22, sur mon téléphone mon pass sanitaire est noté "désactivé", je ne sais pas comment faire pour qu'il redevienne "activé".

Paca

Si vous avez dépassé la date limite pour obtenir la dose de rappel, il est possible que votre pass ait été temporairement désactivé. Et lorsque vous recevez cette troisième dose, la réactivation du pass n'est pas non plus instantanée. "Il y a un délai de 7 jours entre l’injection de la dose de rappel et sa validité dans l’appli TousAntiCovid", rappelle Christophe Lugnot.

Si après cette date, votre schéma vaccinal est bien valide mais votre pass reste désactivé, pas de panique. C'est encore une fois en vous rendant sur le site de l'Assurance maladie que vous pourrez trouver, sur votre espace santé, un QR code et un certificat de vaccination européen. Une fois ce QR flashé dans TousAntiCovid, votre pass sera à nouveau valide. Vous pouvez aussi tout simplement imprimer cette attestation et son QR code si vous ne souhaitez pas passer par l'application. En revanche, attention : si la loi sur le pass vaccinal s'applique bien, les tests PCR négatif n'ouvriront plus l'accès au pass ni à ses avantages, et seul un schéma vaccinal complet sera accepté !

Salut ! J'habite en France, originaire non de l'UE. Je suis vacciné 3 fois (Pfizer). Pour une raison quelconque, mon pass a cessé de fonctionner le 1er/01 (bien qu'il soit valable jusqu'en avril). Des suggestions sur ce que je dois faire? J'ai déjà essayé de le convertir et d'en demander un nouveau.

Nat

Pour les personnes de nationalité étrangère, surtout hors de l'UE, plusieurs procédures existent. Selon le ministère des Affaires étrangères, une liste de pays hors UE possède un pass sanitaire équivalent au pass européen : "Albanie, Andorre, Arménie, Îles Féroé, Géorgie, Islande, Israël, Liechtenstein, Liban, Macédoine du Nord, Maroc, Moldavie, Monaco, Nouvelle-Zélande, Norvège, Panama, Royaume-Uni, Saint-Marin, Serbie, Suisse, Turquie, Ukraine, Vatican."

Dans ce cas, "votre pays de vaccination fournit un certificat COVID numérique de l’UE accepté en France ou, pour le Royaume-Uni, à un format numérique également accepté en France. Vous n’avez alors pas besoin de convertir votre pass." Pour les personnes qui ne seraient pas ressortissantes de l'un de ces pays, il suffit d'apporter la preuve d'une vaccination de plus de sept jour (ou 4 semaines pour le Johnson&Johsnon) avec un vaccin approuvé par l'Agence internationale du médicament.

À ce stade, l’obligation de rappel ne s’applique pas au pass sanitaire dit "voyages". En ce sens, les ressortissants étrangers et les étudiants peuvent disposer de leur pass sanitaire pour arriver en France sans avoir fait la dose de rappel. Cependant, selon la circulation du virus dans le pays de provenance, (classé vert, orange, rouge ou écarlate), d’autres modalités peuvent être demandées. De nouvelles règles sont en effet entrées en vigueur le 4 décembre.

Pour les questions qui ne trouveraient pas de réponse dans ces procédures, le gouvernement a mis en place l'adresse mail contact@tousanticovid.gouv.fr.