Déconfinement : 85% des écoles du Centre-Val de Loire devraient rouvrir lundi 11 mai

Les enfants du Centre-Val de Loire retrouveront le chemin de l'école dès la semaine du 11 mai dans leur grande majorité, selon l'inspection académique. Les collégiens et lycéens devront quant à eux attendre plus longtemps.

La grande majorité des écoles de la région vont à nouveau ouvrir au cours de la semaine du 11 mai.
La grande majorité des écoles de la région vont à nouveau ouvrir au cours de la semaine du 11 mai. © David Thierry / Maxppp
Tous les enfants retourneront-ils en classe ou en crèche dès le 11 mai ? Après presque deux mois de confinement, c'est la question que se posent nombre de parents mais aussi d'enseignants. L'académie d'Orléans-Tours a estimé lors d'une conférence de presse qu'une large majorité d'établissements scolaires devraient pouvoir rouvrir, si ce n'est lundi, du moins au cours de la semaine. Certaines communes ont d'ailleurs déjà pris des dispositions pour retarder le retour des élèves en classe de quelques jours, comme à Tours où la rentrée se fera le 14 mai.
 

Un tiers des élèves de retour en classe

Dans l'ensemble, ce sont "85% des écoles qui vont rouvrir" dans la région et jusqu'à 90% dans le département du Loiret, selon l'inspecteur d'académie Philippe Ballé. Ce dernier insiste par ailleurs sur le respect des gestes barrières et des conseils sanitaires dans le cadre de cette réouverture. Du côté de leur fréquentation, le ministère de l'Education a indiqué que la scolarisation des élèves en présentiel s'effectuerait "selon le libre choix des familles". Dans la région, toujours selon l'académie, un tiers des élèves environ des trois classes prioritaires (grande section de maternelle, CP et CM2) sont concernés.

Quant aux niveaux supérieurs, les collégiens verront bien leur rentrée décalée d'une semaine et les lycéens devront attendre jusqu'en juin. "L'objectif n'est pas de mettre en oeuvre l'ensemble des programmes scolaires in extenso tout de suite", poursuit Philippe Ballé, mais de "nous projeter sur la prochaine année scolaire" en prenant en compte les adaptations qui seront nécessaires y compris en septembre.

L'adaptation, la souplesse et la progressivité sont d'ailleurs les maîtres mots de l'académie sur cette reprise des cours. Une réponse qui se veut rassurante face à l'inquiétude des enseignants mais aussi de plusieurs maires de la région, responsables de la santé de leurs administrés. Cette inquiétude s'est exprimée dans un préavis de grève, déposé par plusieurs syndicats, dont la CGT éduc'action 45 et Sud Education 45 à partir du 11 mai.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société coronavirus santé coronavirus : école à la maison éducation famille
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter