Don du sang : face aux réserves "trop basses", un appel urgent à la mobilisation est lancée en Centre-Val de Loire

Avec les jours fériés de mai et le déconfinement, l'Etablissement français du sang constate une chute du nombre de dons et des réserves désormais jugées "trop basses", en particulier pour les groupes O et B. Elle lance donc une collecte extraordinaire dans plusieurs villes en Centre-Val de Loire.

Face aux réserves de sang en baisse, un appel au don est lancé.
Face aux réserves de sang en baisse, un appel au don est lancé. © Ahmad Ardity / Pixabay

Fin mars, un premier cri d'alarme était lancé par l'Etablissement français du sang (EFS) avant le weekend de Pâques. A l'époque, les réserves au niveau national étaient en deçà de la barre des 100.000 poches de sang, alors qu’il faut qu’elles atteignent 110.000.

Deux mois plus tard, la situation a empiré : avec seulement 85.000 poches, les réserves de sang sont désormais "trop basses, en particulier sur les groupes sanguins O et B", écrit l'EFS dans un communiqué.

Cette situation très fragile s'expliquerait d'une part par les jours fériés de mai, les prélèvements ne pouvant être réalisés à ces dates-là, et par le déconfinement d'autre part qui aurait entraîné une chute de la fréquentation de ses collectes, comme indiqué dans ce tweet.

Collectes événementielles

Un appel urgent à la mobilisation nationale est donc lancé par l'EFS, "pour continuer à pouvoir prendre en charge l’ensemble des patients sur l’ensemble du territoire".

Des collectes événementielles avec des objectifs importants se dérouleront dans la région Centre-Val de Loire entre le 11 et le 19 juin, dans les lieux suivants :

Pour plus d'informations ou prendre rendez-vous, vous pouvez vous rendre sur la page : mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société