Eure-et-Loir : Le Théâtre en pièces investit les ruines du château de la Ferté-Vidame pour 3 soirs avec pass sanitaire

La troupe chartraine du Théâtre en pièces va jouer les 23, 24 et 25 juillet prochains Richard III, devant les ruines du château de la Ferté-Vidame. En plus d’adapter ce spectacle en extérieur, elle doit aussi gérer désormais avec les nouvelles obligations sanitaires.
La troupe de Théâtre en pièces répète "Richard III" devant les ruines du château de la Ferté-Vidame.
La troupe de Théâtre en pièces répète "Richard III" devant les ruines du château de la Ferté-Vidame. © Théâtre en pièces

Le cadre est insolite : les ruines d’un château, celui de la Ferté-Vidame. Un château “immense, splendide”, souffle Mélanie Pichot, comédienne et membre du Théâtre en pièces de Chartres. Sous la direction d’Emmanuel Ray, elle travaille devant ces ruines avec les autres acteurs afin de jouer le weekend prochain la pièce Richard III, adaptée de l’oeuvre de Carmelo Bene, elle-même inspirée de William Shakespeare (voir encadré).

La troupe a décidé de maintenir la jauge de 160 personnes. “On est en extérieur, on a la place”, explique-t-elle. Mais le pass sanitaire sera de rigueur à l’entrée du site pour assister au spectacle. “On a contacté tous les gens qui ont réservé leur place pour les avertir de cette obligation et qu’ils prennent leur disposition”, assure la comédienne.

Pour ceux qui arriveront sans réservation, il sera possible de faire un test antigénique sur place. “On a prévu une centaine de tests par soir, en partenariat avec des médecins et des infirmiers qui le font bénévolement”, souligne-t-elle.

Tournée plusieurs fois annulée

C’est que le metteur en scène et les acteurs veulent plus que tout assurer ces trois représentations de Richard III, qu’ils répètent depuis trois semaines. Ou plutôt depuis un an et demi.

On avait créé cette adaptation de Richard III il y a deux ans à Chartres, et on avait une grosse tournée prévue à partir de mars 2020”, rappelle Mélanie Pichot, création dont vous pouvez voir ici un teaser.

Les représentations avaient été annulées une première fois à cause de la crise sanitaire et reportées en décembre 2020, avant d’être à nouveau repoussées. Après un moment d’incertitudes et d’interrogations, le Théâtre en pièces a finalement trouvé une solution : “Le conseil départemental d’Eure-et-Loir nous a mis à disposition le château de la Ferté-Vidame et on adapte donc le spectacle en extérieur”, se réjouit Mélanie Pichot.

"Jouer avec le lieu"

La mise en scène a "beaucoup évolué" par rapport à la création initiale de 2019. "En termes d’installations techniques, de lumières, de régie, c’est beaucoup plus lourd que dans une salle de théâtre. On doit trouver où accrocher des projecteurs, il n’y a pas de coulisses, etc.", détaille-t-elle.

"Il fallait trouver comment mettre en valeur ce patrimoine, comment jouer avec le lieu", retrace la comédienne qui donne l’exemple des fenêtres du château dont il ne reste que les cadres. La troupe utilise en effet dans le spectacle des plaques en métal pour faire jaillir les pensées, les souvenirs, les fantômes de Richard III. En utilisant ces plaques dans les encadrements, “c’est comme si les fenêtres réapparaissaient, cela donne un rendu magnifique”.

L’idée de la ruine, c’est aussi celle du spectacle avec la splendeur et la chute de Richard III.

Mélanie Pichot

La figure du monstre

Le Richard III créé par le Théâtre en pièces se déroule en effet à la fin de la vie du monarque. La scène se passe juste avant la bataille où il va mourir. “Il se réveille et il a des flashes où il revoit plein de moments de sa vie, les femmes qui ont beaucoup compté, et tous les gens qu’il tue pour accéder au trône”, narre Mélanie Pichot. “Il se confronte à ses choix, à ses démons. On retrouve l’énergie du monstre”, résume la troupe.

La figure du monstre est cependant double dans le sens où “il est comme un enfant tyrannique qui veut qu’on s’occupe de lui. Il veut désespérément attirer l’attention.” 

Cette adaptation en extérieur deviendra ensuite ambulante : la troupe prépare en effet une tournée devant les ruines de châteaux de la région Centre-Val de Loire, de Normandie et d’Auvergne. Reste à savoir si ce sera en 2022 ou 2023.

Infos pratiques

Richard III, de Carmelo Bene, d’après William Shakespeare.

Mise en scène et scénographie Emmanuel Ray.

Dates : vendredi 23, samedi 24 et dimanche 25 juillet - à 21h15.

Lieu : au château de la Ferté-Vidame.

Durée du spectacle : 1h30.

Réservations conseillées au 02 37 37 68 59 ou 02 37 37 80 11

Tarfi : 12€  - réduit : 8€

Accès autorisé sur présentation d’un pass sanitaire. Test antigénique possible à l’entrée.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
perche théâtre culture vaccins - covid-19 santé société