Même au cimetière, on passe à l'ère numérique

Depuis un peu plus d’un mois, la municipalité de Dreux a équipé ses deux cimetières de bornes interactives afin d’aider les usagers à mieux se repérer au milieu des centaines de sépultures du lieu.

Ce sont des appareils peu communs pour les lieux. À Dreux, les entrées principales du cimetière de Billy et du cimetière Wilson – situé à une centaine de mètres l’un de l’autre – sont désormais équipées de deux bornes interactives.

Le principe est simple : il suffit de taper le prénom ou le nom de famille d’un proche défunt sur le clavier de l’écran tactile, puis le plan du cimetière s’affiche avec la localisation de la tombe.

Un investissement de 20 000 euros

"À eux deux, nos cimetières font 4 hectares et cumulent 8 343 concessions, indique Mariam Cissé, adjointe au maire de Dreux et en charge de la citoyenneté. Nous avons des visiteurs qui ne sont pas de Dreux et qui viennent de loin : Rouen, Evreux, Le Mans, etc. Il est difficile de retrouver la sépulture d’un proche sur un espace aussi vaste, surtout quand on ne connaît pas les lieux."

Installés depuis le 12 janvier dernier, les deux équipements ont coûté 20 000 euros à la municipalité drouaise. Un investissement jugé nécessaire et qui semble déjà porter ses fruits.

Ainsi, d’après Floriane, agente municipale en charge des cimetières depuis une dizaine d’années, certaines sépultures "sont de nouveaux visitées et fleuries" depuis l’installation des deux bornes.

Système innovant… vraiment ?

"Avant ça nous arrivait souvent de retrouver des pots de fleurs ou des bouquets posés à l’entrée de notre loge car les personnes n’avaient pas réussi à retrouver une tombe, assure-t-elle. Dans notre boîte aux lettres, on trouvait même des messages de gens qui ne se rappelaient plus où leur famille était enterrée. On ne voit quasiment plus ce genre de choses maintenant."

En Eure-et-Loir, le système est innovant mais il est loin d’être nouveau à l’échelle du pays. Des villes comme Lorient et Vanne en Bretagne, Dijon, en Bourgogne, ou encore la commune d'Eu, en Normandie, ont équipé plusieurs de leurs cimetières en borne interactive ces dernières années.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité