Cet article date de plus de 4 ans

Les Français plébiscitent une "transition" agricole environnementale

Les Français se déclarent massivement favorables à une "transition" vers une agriculture "plus respectueuse de l'environnement" et demandent une "réorientation" des subventions vers le bio. C'est ce que révèle une étude Ifop réalisée pour sept organisations environnementales et paysannes. 

Les réponses ne comportent pas de différence notable selon les âges, lieux de résidence (communes rurales ou urbaines), professions ou sensibilités politiques des personnes interrogées. Néanmoins, l'étude de l'Ifop, qui fait la distinction entre l'opinion des catégories sociales (employés, ouvriers, retraités, cadres ou professions indépendantes) n'a pas demandé leur avis aux agriculteurs, qui représentent moins de 3% de la population active.
------------------------------------------------------------------------------------------------
L'étude Ifop a été réalisée à la demande des organisations suivantes : L'association Agir pour l'Environnement, la Fédération nationale de l'agriculture biologique, l'association Terre de Liens, le mouvement inter-régional des Amap, l'Union nationale de l'apiculture française, le CIWF (défense du bien-être animal), et Filière Paysanne. Elles ont adressé le 15 mars dix mesures aux candidats à l'élection présidentielle dans la foulée de cette étude. 


L'enquête a été réalisée auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, qui ont été sélectionnées selon la méthode des quotas, et interrogées du 10 au 12 mars par questionnaire auto-administré en ligne. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie agriculture bio agro-alimentaire environnement société