• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Glyphosate : quel est le classement des départements du Centre-Val de Loire ?

© Philippe HUGUEN / AFP
© Philippe HUGUEN / AFP

A l'occasion de ses "GlyphAwards", l'association Générations Futures publie un classement des départements qui ont acheté le plus de pesticides, dont le fameux glyphosate. Découvrez le classement du Cher, de l'Eure-et-Loir, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire, du Loir-et-Cher et du Loiret

Par Arthur Jégou

Première observation : les départements de la région Centre-Val de Loire ne font pas partie du peloton de tête des territoires qui achètent le plus de glyphosate en France. Ils n'occupent pas non plus le bas du classement

Selon le palmarès publié par l'association Générations Futures, mardi 20 novembre 2018, c'est le Vaucluse qui arrive sur la plus haute marche du podium, par rapport à sa surface cultivée. Suivent la Réunion, la Martinique, puis la Gironde.

Pour réaliser son calcul et établir son classement l'association a compulsé le registre des ventes des distributeurs de pesticides sur l'année 2017. Interviewé par Franceinfo, François Veillerette, le président de l'association, voit plusieurs explications à cette utilisation intensive. "Les types de culture ont une influence, détaille-t-il. Dans le Vaucluse il y a la viticulture par exemple. Dans les territoires ultra-marins le climat doit expliquer une utilisation élevée parce qu'avec un climat chaud et humide les herbes peuvent pousser toute l'année. En France métropolitaine c'est une combinaison à la fois du type de culture et d'habitudes professionnelles."
Des Glyphawards seront remis aux départements les plus utilisateurs de glyphosate. "Un ton d'humour qui n'en demeure pas moins sérieux sur le fond et appelle à de réelles mesures sanitaires de la part des pouvoirs publics", a rappelé Générations Futures.
 

L'Eure-et-Loir en tête de la région  

Selon la carte des ventes de glyphosates par hectar de surface agricole utile (SAU) en 2017, avec 0,39kg / ha de SAU, l'Eure-et-Loir occupe 24e place du classement des départements français les plus friands de glyphosates en 2017. Ce qui fait de lui le premier département du Centre-Val de Loire sur ce plan.

Selon une seconde carte, celle des ventes des pesticides par département en 2017, l'Eure-et-Loir a acheté 1538 tonnes de pesticides (essentiellement du prosulfocarbe, glyphosate et chlormequat chlorure) et se place à la 13e place !

Sur ce tableau, c'est le département de l'Aube qui arriver 1er avec 3276,6 tonnes. La Gironde et la Marne arrivent respectivement 2e et 3e.


Le classement des départements du Centre-Val de Loire, selon la carte des ventes de glyphosates par ha de SAU en 2017 :
quantité de glyphosate vendue en kilogrammes par hectare en région Centre-Val de Loire (2017) / © C. Mette et S. Machoro
quantité de glyphosate vendue en kilogrammes par hectare en région Centre-Val de Loire (2017) / © C. Mette et S. Machoro
  • Eure-et-Loir : 24e (0,39kg/ha)
  • Indre-et-Loire : 27e (0,37kg/ha)
  • Indre : 36e (0,35kg/ha)
  • Loiret : 44e (0,31kg/ha)
  • Loir-et-Cher : 46e (0,30kg/ha)
  • Cher : 77e (0,14kg/ha)

Le classement des départements du Centre-Val de Loire, selon la carte de ventes de pesticides en 2017 :
Quantité de kilogrammes de pesticides vendu en région Centre-Val de Loire (2017) / © C. Mette et S. Machoro
Quantité de kilogrammes de pesticides vendu en région Centre-Val de Loire (2017) / © C. Mette et S. Machoro
  • Eure-et-Loir : 13e avec 1538 tonnes de pesticides
  • Indre : 28e  avec 864, 8 tonnes de pesticides (glyphosate, prosulfocarbe, pendiméthaline)
  • Loir-et-Cher : 36e avec 747 tonnes de pesticides (soufre pour pulvérisation, glyphosate, prosulfocarbe)
  • Indre-et-Loire : 37e avec 738,2 tonnes de pesticides (glyphosate, soufre pour pulvérisation, prosulfocarbe) 
  • Loiret : 38e avec 721,5 tonnes de pesticides (glyphosate, prosulfocarbe, chlormequat chlorure)
  • Cher : 56e avec 423,1 tonnes de pesticides (soufre pour pulvérisation, glyphosate, prosulfocarbe) 

Après analyse de ces deux cartes, plusieurs points ressortent : à l'exception du Cher (77e et 56e), tous les départements du Centre-Val de Loire se positionnent dans la première moitié des 101 départements français.

Deuxième constat, le glyphosate, le soufre pour pulvérisation et le prosulfocarbe sont les trois pesticides les plus utilisés par les agriculteurs et les particuliers dans la région, selon Générations Futures.


 

La FNSEA n'approuve pas

Interrogée sur ces publications, l'antenne du Centre-Val de Loire de la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles) regrette que cette étude ne se "base que sur la quantité de pesticides". Car selon elle "quantité ne signifie pas forcément nocivité".

"Générations Futures ne prend pas en compte la façon dont sont utilisés les pesticides, à quelle fréquence, pour quel usage...  Si l'on considère tous ces critères, l'impact n'est pas le même. C'est donc un angle un peu biaisé", déplore la fédération.

Sur le même sujet

Saran : le centre pénitentiaire ouvert à nouveau

Les + Lus