Hausse du tarif du gaz, forfait de la Sécurité sociale, MaPrimeRénov’... découvrez ce qui change le 1er mai 2024

Nouveau mois, nouveaux changements. Les frais de santé, rénovation énergétique, démarches administratives… Tour d’horizon de ce qui change à partir du 1er mai 2024.

Dès le 1er mai, plusieurs nouvelles mesures et changement de tarifs vont s’appliquer. 

Prix du gaz, une hausse du tarif repère

Après plusieurs mois de baisse, le prix repère du gaz établi par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) grimpe de 1,4 %. "Cette hausse s’explique par une légère augmentation des prix de marché de gros de gaz naturel, qui étaient en baisse depuis la fin de l’année 2023", explique l’organisme. Beaucoup de fournisseurs, notamment ceux qui indexent leurs tarifs à ce prix repère, devraient répercuter cette augmentation sur les factures des consommateurs. Les prix vont passer de 109,71 €/MWh à 111,19 €/MWh. Cela concerne les consommateurs types cuisson/eau chaude et chauffage. En revanche, les prix de l’abonnement restent stables.

L’éligibilité à MaPrimeRénov’ élargie

Les modalités d’accès à MaPrimeRénov' évoluent à compter du 15 mai 2024 et jusqu’au 1er janvier 2025, détaille le site MoneyVox. Ainsi, les propriétaires de logements classés F et G peuvent désormais bénéficier d’aides pour leur rénovation. Par ailleurs, le diagnostic de performance énergétique (DPE) pour des travaux d’isolation ou de changement de chaudière n’est plus obligatoire.

Autre point notable : les ménages candidats à l’acquisition souhaitant anticiper la demande d’aide pourront fournir un compromis de vente lors du dépôt de leur dossier MaPrimeRénov'. En revanche, ils devront fournir un justificatif de titre de propriété est obligatoire pour obtenir l’aide.

Doublement de la franchise médicale

À partir du 15 mai s’appliquera le montant de la participation forfaitaire des assurés sociaux aux frais de santé, fixé à 2 euros, confirme Le Journal Officiel. Cette somme, automatiquement déduite des remboursements, ne pourra en revanche pas excéder 50 euros par assuré et par an. Elle concerne chaque consultation médicale, analyse biologique, ou examen de radiologie. Toutefois, les bénéficiaires de l’assurance maternité, de la complémentaire santé solidaire et les mineurs en seront exemptés.

Compte personnel de formation (CPF) : il faudra payer une participation

Désormais, les salariés qui souhaitent financer eux-mêmes une formation via leur compte CPF vont devoir s’acquitter d’une participation de 100 euros. Cette participation – dont le montant pourra être réévalué chaque année suivant l’inflation – vise à renflouer les caisses de l’État, qui souhaite ainsi "générer 200 millions d’euros d’économies sur un total de 2 milliards". Cette mesure ne s’applique pas aux demandeurs d’emploi et aux salariés pour lesquels l’employeur participe au règlement de la formation.

Dernier jour pour s’inscrire sur les listes électorales

Dernière ligne droite en vue des élections européennes le 9 juin prochain. Ceux qui ne l’ont pas encore fait ont jusqu’au 1er mai pour s’inscrire sur les listes électorales en ligne, et jusqu’au 3 mai pour réaliser les démarches en mairie. Pour ce faire, il faut être majeur, prévoir un justificatif d’identité et un justificatif de domicile daté de moins de trois mois. Les nouveaux électeurs âgés de 18 ans ayant fait leur recensement citoyen sont inscrits d’office.

LIRE >> Élections européennes : l'article à lire pour savoir pourquoi, comment et pour qui voter

Et penser à déclarer ses revenus…

La date limite pour déclarer ses revenus en ligne est fixée au 23 mai pour les départements numérotés de 1 à 19, au 30 mai pour les départements de 20 à 54 et au 6 juin pour les autres. Pour les déclarations papier, cette date est fixée au 21 mai.

Étudiants : demandez vos bourses !

C’est une autre démarche administrative importante, à faire avant le 31 mai 2024 : la demande de bourse étudiante, attribuée en fonction des ressources aux jeunes qui suivent des études supérieures en France ou dans certains pays de l’Union européenne. Cette démarche se fait en ligne, sans avoir à faire d’inscription si le demandeur a un compte Parcoursup.