Château de Jallanges : le cœur battant du royaume de France

Publié le
Écrit par F. Leroy et C. Mette

Monument historique du XVème siècle, sa construction fut lancée par Louis XI sur la commune de Vernou-sur-Brenne.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Louis XI avait décidé que la capitale du Royaume de France devait se tenir à Tours. Il ordonna conjointement la construction du château de Jallanges, à Vernou-sur-Brenne, en 1465. Il s'appuie alors sur les fondations du château féodal local qu'il fit démonter, pour donner au nouvel édifice une inspiration Renaissance vénitienne. Avec des murs étonnement parés de tuffeau et de briques.

C'est dans ce nouveau château qu'il installe son Grand Argentier, alors que lui réside à quelques encablures, dans le château de Plessis-lès-Tours, sur l'actuel commune de La Riche, en banlieue ouest de Tours.

Histoire et pèlerinage

Jallanges a ensuite traversé les siècles. Avec plus ou moins de bonheur, comme tous les châteaux. Passant de mains en mains. Il fut même perdu au jeu par un propriétaire peu scrupuleux !

Le château connu lui aussi une lente décrépitude, avant d'être totalement délaissé à la fin du 19ème siècle. Et pendant un siècle ! Jusqu'en 1984, date à laquelle la famille Ferry-Balin le découvre. Couvert de friches et ouvert à tous les vents.

Le coup de cœur se produit malgré tout, et la famille décide de s'atteler à ce chantier pharaonique. Tout est repris et remis dans l'esprit. Château, chapelle du XVIIème dédiée à St Joseph et classée depuis monument historique, jardins. La famille en a fait sa résidence.

Aujourd'hui, les lieux respirent de nouveau. Les façades exultent. Le château s'est ouvert aux visiteurs. On y découvre des salons en enfilade, une surprenante galerie "Banneret" ornée d'étonnantes fresques en trompe l'œil, et la très secrète chambre de Marie Gaudin (XVIème), qui fut en son temps la maitresse de François 1er (qui résidait à quelques kilomètres, dans le château d'Amboise).

Si le château se visite, on peut également y séjourner.

Récemment, le château de Jallanges a été inscrit "Œuvre de l'itinéraire culturel de l'Unesco" et du Conseil de l'Europe, pour l'installation de la plus grande sculpture au monde de Saint-Martin, saint patron de Tours. Une halte pour les pèlerins martiniens.