• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Le collectif Stop Cirque animaux sort les griffes à Tours

Le collectif Stop animaux Cirque 37 devant le cirque Médrano - Tours (Indre-et-Loire) 12 janvier 2019 - / © F3
Le collectif Stop animaux Cirque 37 devant le cirque Médrano - Tours (Indre-et-Loire) 12 janvier 2019 - / © F3

Le collectif Stop Cirque animaux manifestait samedi devant le chapiteau du cirque Médrano à Tours. Opposé aux spectacles avec les animaux sauvages, le collectif dénonce aussi la position ambiguë de la ville de Tours... 

Par F3 CVDL


Après les fêtes de fin d'année, le célèbre dresseur Frédéric Edelstein est de retour en touraine, avec son groupe de douze lions blancs. Vingt représentations d'un spectacle de cirque traditionnel présentant différentes espèces d'animaux sauvages, décrié par les militants du Collectif Stop Cirque animaux 37

"Les animaux ne sont pas des clowns. Enfermés à vie dans les cirques, ils sont contraints par la violence de faire des numéros absurdes" 
Collectif Stop Cirque animaux 37


Selon un sondage IFOP réalisé en 2018 pour "30 millions d’amis", 67% des Français seraient favorables à l’interdiction d’animaux sauvages dans les cirques. Une aberration pour le dresseur Frédéric Edelstein, qui prend évidemment la défense de son métier.  "On n'a jamais fait de mal aux animaux au cirque. Je suis fatigué d'entendre ces militants qui cassent notre  métier. Il existe un public pour voir ces spectacles avec des animaux. "

En Touraine, deux communes, La Riche et Monts, refusent d'accueillir des cirques avec des animaux sauvages sur leur territoire.  Et pour le prochain Festival international du cirque organisé en septembre par Tours Métropole, seuls les animaux domestiques seront désormais tolérés. 

lire aussi Faut-il interdire les animaux dans les cirques ? France Culture avril 2018
 

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus