Indre-et-Loire : le sous-traitant aéronautique Mecachrome va supprimer moins de postes que prévu à Amboise

Environ 70 postes seront conservés temporairement sur le site d'Amboise du sous-traitant aéronautique frappé de plein fouet par la crise économique qui touche le secteur aérien en pleine épidémie de Covid-19. 
© Google earth
Les perspectives restent maussades pour les salariés du sous-traitant aéronautique Mecachrome, mais un peu moins que prévues. Vendredi 20 novembre, un accord a été trouvé entre les syndicats et la direction pour un accord sur l'activité partielle de longue durée au sein du groupe très touchée par la crise économique, comme le relate le journal La Nouvelle République. 

Cet accord sauve temporairement 194 postes au sein du groupe en France, et environ 70 sur son site à Amboise en Indre-et-Loire. Le sous-traitant aéronautique prévoyait initialement de supprimer 306 postes au niveau national, dont 108 à Amboise. 
 
Mecachrome traverse un trou d'air depuis plusieurs mois, comme nous l'expliquions dans un article en septembre. L'entreprise avait bénéficié d'un re-financement en mai avec un prêt garanti par l'Etat à hauteur de 110 millions d'euros. Mais la crise dans l'aéronautique touche tous les acteurs du secteur. Le groupe Airbus a annoncé en juillet dernier prévoir la suppression de 15.000 postes dans le monde, dont 5.000 en France. Il a entraîné les sous-traitants dans sa chute. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéronautique économie