JO 2024 : après les propos de Gérald Darmanin, le festival Terre du Son en Indre-et-Loire impacté ?

Publié le

Des festivals et de grands événements culturels seront-ils annulés en raison des JO de Paris en 2024, prévus du 26 juillet au 11 août ? Invité de France Inter le jeudi 27 octobre le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a laissé entendre que l'hypothèse était envisagée suscitant doutes et inquiétudes dans le secteur de l’événementiel et de la musique.

Terre du son est le plus gros festival musical de l'été en région Centre-Val de Loire. 38.000 festivaliers ont participé à l'édition 2022. Après 2 ans plombés par la pandémie de Covid les organisateurs étaient "très heureux" de retrouver un format de festival correspondant à l'esprit des débuts.

Pauline Ruby Rinquin la coordinatrice de Terre de Son est rassurante

Mais voilà qu'en raison des JO de Paris, ce bel élan pourrait être compromis à entendre le ministre de l'Intérieur ? Que l'on se rassure. 

"L’obligation d’une mobilisation massive des forces de l’ordre pour l‘organisation des Jeux olympiques, prévus du 26 juillet au 11 août en France ne menace pas notre festival " nous répond Pauline Ruby Rinquin la coordinatrice de Terre de Son. "Nous ne sommes pas un festival aussi gros que les Vieilles Charrues ou Garorock donc nous nous craignons plus de ne pas avoir assez de matériel, loué pour ces JO. Nous faisons intervenir des sociétés privées pour sécuriser le site, peut-être qu’elles seront prises. On anticipera."

Mais avant 2024, parlons déjà de l'édition 2023

 Les forces mobiles sont peu nombreuses lors du festival, c’est dans le cadre de la vigilance attentat qu’elles sont présentes. Mais avant de penser à l’édition 2024, il y a l’édition 2023 dont la programmation a été dévoilée

Un bémol cependant, l’édition 2022 n’a pas atteint l’équilibre financier faute de spectateurs (Il en aurait fallu 2000 de plus.) "Le public consomme de la culture, on ne vend presque plus de pass trois jours, mais une seule journée" déplore Pauline Ruby Rinquin. Terre du Son compte bien redresser la barre l'année prochaine. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité