Tours, Covid-19 : les premières tentes installées aux abords des cliniques

Les premières tentes ont été installées pour faire face à un éventuel afflux de patients dans les jours qui viennent. Selon, l'ARS, l'Agence Régionale de Santé, le pic de l'épidémie dans la région pourrait intervenir en fin de semaine voire en début de semaine prochaine.
Des barnums installés sur le parking du PSLV
Des barnums installés sur le parking du PSLV © Benoit Bruère / France Télévisions
C'est une image glaçante pour certains mais rassurante pour d'autres. Les premières tentes ont été mis en place aux abords des établissements de santé dans l'agglomération de Tours. Il s'agit de barnums installés sur le parking du Pôle Santé Léonard de Vinci, situé à Chambray-lès-Tours, au sud de Tours. L'objectif est de pouvoir prendre en charge les patients atteints du covid-19 mais surtout de les isoler par rapport au reste de l'établissement de santé.

Les papas contraints de rester chez eux

À l'hôpital Bretonneau, la décision a été prise d'interdire aux papas ou futurs jeunes papas de venir visiter leur femme ou compagne et leur nouveau-né. Une décision très dure mais obligatoire et vitale pour protéger les mamans qui sont sur la liste des personnes à risque. Cette décision devrait être prise dans la journée du 18 mars par les directions des deux cliniques de l'agglomération tourangelle : le Pôle de Santé Léonard de Vinci et la Nouvelle Clinique de Tours à Saint-Cyr sur Loire.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société coronavirus/covid-19