Un âne toujours porté disparu à Marcilly-sur-Maulne, en Indre-et-Loire

Horizon a disparu le 30 septembre. / © Gwenaëlle Rouméas
Horizon a disparu le 30 septembre. / © Gwenaëlle Rouméas

Un âne nommé Horizon, disparu le 30 septembre dernier à Marcilly-sur-Maulne, en Indre-et-Loire, n'a toujours pas été retrouvé. Sa propriétaire se démène et lance un nouvel appel à l'aide.

Par Victor Lengronne

"J'ai fait suer tout le monde. Je vous assure, j'arrête les voitures." Gwenaëlle Rouméas multiplie les allers-retours entre son habitation, à La Pommeraye (Maine-et-Loire) et Marcilly-sur-Maulne (Indre-et-Loire). Son intention : retrouver l'âne Horizon, dont elle est propriétaire. Le 30 septembre 2019, lui et ses trois compères - Cou de lune, Zita et Cassis - se sont échappés du lieu-dit la Plarderie, à Marcilly, au nord de la Touraine. Trois sont rapidement retrouvés. Un seul manque : Horizon. 

Un mois plus tard, samedi 2 novembre, l'âne de 22 ans n'a toujours pas été retrouvé. Au grand dam de Gwenaëlle : "On peut imaginer le pire, qu'il puisse être décédé. Ce n'est pas logique qu'il ait quitté le troupeau." Pour Marina, qui s'occupe à l'année des quatre ânes au sein d'une association, "tous les scénarios sont envisageables". La propriétaire de l'âne a mis au courant les chasseurs du coin, comme pour se rassurer qu'il n'a pas été tué.
 

Un âne utile dans la médiation animale

Alors, toutes deux impliquent le village de quelque 250 habitants. Ce samedi, elles ont déposé des tracts dans les boites aux lettres et en ont collés un peu partout dans le quartier. "On met ça là du coup ?" demande Marina à Gwenaëlle en pointant un poteau. "Oui, ce n'est pas un poteau de signalisation." Marina enchérit : "Il est bien là, il est à l'angle du carrefour."  Toutes deux espèrent que le bouche-à-oreille va permettre de remettre la main sur cet équidé particulier.
 
Gwenaëlle et Marina viennent de fixer un tract "Qui a vu Horizon ?" à un poteau du village. / © France 3 CVDL
Gwenaëlle et Marina viennent de fixer un tract "Qui a vu Horizon ?" à un poteau du village. / © France 3 CVDL


Gwenaëlle a fait la rencontre d'Horizon il y a quelques années à la ferme de Nattes, avant d'en faire l'acquisition. "Il a été négligé par le passé. Il est très attentif aux personnes et fait preuve de beaucoup de sensibilité avec les gens." Horizon est utilisé dans le cadre de la médiation animale.
 

Gwenaëlle et Marina vont continuer de quadriller la zone et de faire des appels sur les réseaux sociaux. Avec l'intime conviction qu'Horizon, dont elles s'inquiètent de son état de santé, est encore dans les parages ou qu'un habitant, qui l'aurait éventuellement récupéré, se manifeste. "De toute façon, même s'il est mort, il faut qu'on le retrouve, par respect pour lui", conclut Gwenaëlle. 
 


 

Pour toute information, contactez Gwenaëlle au 06 76 19 61 24.

Sur le même sujet

Les + Lus