Boire un café pendant qu'on répare votre vélo voici le premier “vélo-café” de Tours

Une réparation sur un vélo vintage / © Cyril Deville
Une réparation sur un vélo vintage / © Cyril Deville

José vient d'ouvrir, avant l'été, le premier vélo café de Tours. Un nouveau concept qui fleurit dans les villes et qui permet d'allier le pratique au plaisir. C'est un atelier vélo plutôt urbain et branché. Pendant que José bricole, le café percole.

Par Cyril Deville

C’est le premier « vélo café » sur Tours. Ici, on fait bien sûr de la vente et de la réparation de cycles, mais le petit plus, c’est la petite collation qui vous permet de passer un bon moment, en attendant que votre vélo soit prêt.

José, 46 ans, a renoué avec une passion de jeunesse. De 14 ans à 17 ans il pratiquait le BMX. Puis, par la suite, il a fait comme « monsieur tout le monde », du VTT et des balades le week-end. Le virus l’a repris après ses 40 ans, et de façon sérieuse, puisque qu’il est allé jusqu’en ¼ de finale des championnats d’Europe de BMX, dans la catégorie des 45 ans et plus.

A 40 ans, José remonte sur la selle !


Et c’est ce retour sur la selle qui lui a donné l’envie de changer de vie professionnelle. Il avait fait le tour du métier de graphiste dans une agence de communication. Très vite il passe son certificat de « technicien et vendeur de cycles ». Puis, tout fraîchement diplômé, il se met en quête d’un petit local. Finalement la chance lui sourit. Il trouve son bonheur place de la Victoire à Tours, où sont déjà installés un lieu d’échanges avec un restaurant « alternatif » et une épicerie locale. Après un mois de travaux, sa boutique, la Bicyclerie, tout habillée de bois brute, peut enfin ouvrir juste avant l’été.


Du vintage à l’électrique


José a remis en état quelques vieux vélos, des cadres magnifiques tout acier, avec tous leurs accessoires d’époque et leurs selles en cuir sur ressort. Mais il fait aussi dans la customisation et les "velos fixie". Ces derniers ont la particularité d’avoir le pignon arrière qui est fixe. Son magasin est orienté « vélos urbains », il propose tous types de vélos jusqu’à l’électrique.


Un lieu de pause pour les vélotouristes


José a aussi demandé le label « accueil vélos ». Chez lui, les touristes qui font la Loire à vélo peuvent trouver un lieu de halte et faire faire quelques petites réparations si nécessaire. Ils peuvent aussi laisser leurs bagages, pour faire une petite pause, et visiter par exemple la ville de Tours à pied. Un bistrot atelier qui vaut sûrement un petit détour ... à vélo.
 

Sur le même sujet

Extrait du doc "Le cri est toujours le début d'un chant"

Les + Lus