Inaction climatique : des militants de Dernière Rénovation repeignent la façade de plusieurs préfectures

Ce mercredi 22 mars, cinq militants de Dernière Rénovation, ont aspergé la préfecture de Tours avec de la peinture orange, dans le but de faire réagir le gouvernement face à l’urgence de rénover thermiquement les bâtiments. Une opération reproduite dans plusieurs villes.

Réglée comme du papier à musique, l’action ne dure que quelques minutes. Ils ne sont que 5, armés de balais et de pot de peinture orange. En 10 minutes les murs de la préfecture sont maculés d’orange vif, leur couleur. Les passants n'osent pas s'approcher, peu comprennent ce qu'il se passe. 

Alerter sur le point de non-retour climatique

Les jeunes militants portent le même tee-shirt blanc, sur lequel est inscrit "résister est vital" au dos et devant, en anglais "il nous reste 735 jours".

735 jours, c’est le temps qu’il reste en théorie, selon le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), avant le point de non-retour, soit le dépassement du seuil de réchauffement climatique à + 1,5 °C. 

Ma fille ne verra jamais la Loire, majestueuse comme moi dans mon enfance, notre fenêtre de tir est petite, nous ne pourrons plus revenir en arrière !

Julie, militante climatique

"Sur le territoire français, cela correspond plus à 4,5 degrés d’augmentation, il ne reste que deux ans, pour résumer, avant la fin du monde tel qu'on l'a connu" précise Julie, formatrice d’action non-violente. Elle milite, car elle est écœurée face à l’inaction gouvernementale.

"Rien à perdre"

Cheveux court en bataille assortis aux murs de la préfecture, Rachel est venue de Rouen soutenir la trentaine de Tourangeaux investis dans la campagne Dernière Rénovation. "Nous sommes nombreux à être inquiets, moi je n’ai aucune chance de mourir de vieillesse à cause de gens plus vieux qui aident leurs amis capitalistes", clame-t-elle. "Nous n’avons rien à perdre, nous sommes conscients qu’il y aura des famines, alors oui nous irons jusqu’au bout pour obtenir une victoire." 

Née en 2022, la campagne Dernière Rénovation vise à ce que le gouvernement agisse et lutte contre la crise écologique et sociale. "Dans les accords de Paris, la France s’engageait à réduire de 50% ses émissions de gaz à effets de serre dans les bâtiments. Il y avait 150 mesures prêtes à l’emploi, à peine 12 % de celles-ci sont passées, le gouvernement est dans le déni total !" s’offusque Rachel. "Chaque année, 2 200 personnes meurent  à cause des passoirs thermiques."

À cause mondiale, réseau international

Pierre soutient le mouvement et hésite encore pour s’y investir davantage : "l’indifférence des politiques est flagrante. Leur campagne a un début et une fin. Je me reconnais dans leur demande de rénovation thermique des bâtiments d’ici 2040, c’est du concret."

Dernière Rénovation fait partie d’un réseau international, A22, pour avril 2022, car toutes leurs actions ont commencé à ce moment-là. Il y a quelques semaines, plusieurs statues de Tours avaient été rhabillées, sur celle de Descartes, on pouvait lire "Macron comment peux- tu rester de marbre ?

Ce 22 mars, des actions coup de poing toujours non-violentes, se sont ainsi succédées dans plusieurs villes de France, au même moment, comme à Lyon, Marseille, Nantes et Toulouse.

"Une manière de rappeler aux yeux de tous notre responsabilité collective à ce moment de l’Histoire", estiment les militants, qui appellent les Français à "entrer en résistance civile face à l’inaction gouvernementale". 

De son côté, le préfet d’Indre-et-Loire condamne fermement l’action de ce midi "qui détériore le patrimoine tourangeau, un bâtiment classé au titre des monuments historiques" et a déposé plainte.

Arrêtés rapidement, traînés sur le sol par les forces de l’ordre, les cinq militants du collectif, sont toujours en garde à vue. "Nous sommes la dernière génération capable d'empêcher un effondrement sociétal" revendiquent-ils. Face à cette jeunesse éco-anxieuse, il ne reste que des murs crépis d’orangé.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité