• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

G7 : cinq arrestations après des menaces de violences, dont une à Tours

Un vaste de déploiement de sécurité est attendu à Biarritz. / © IROZ GAIZKA / AFP
Un vaste de déploiement de sécurité est attendu à Biarritz. / © IROZ GAIZKA / AFP

Cinq personnes ont été interpellées le 19 août après des menaces contre les forces de l'ordre. Quatre d'entre elles, dont le principal suspect arrêté à Tours, ont été relâchées.

Par Bertrand Mallen

Voulaient-ils vraiment s'en prendre au dispositif de sécurité mis en place pour le G7 ? Quatre des cinq personnes arrêtées lundi 19 août, dont un homme présenté comme le principal suspect et arrêté à Tours, ont été relâchées le lendemain. Les cinq personnes auraient divulgué sur les réseaux sociaux les lieux de cantonnements de forces de l'ordre lors du sommet du G7, en appelant à brûler leurs hôtels, selon les informations récoltées par Franceinfo.

 

12 000 membres de forces de l'ordre mobilisés

Le seul suspect maintenu en garde à vue est poursuivi pour "provocation à la commission d'un délit ou d'un crime par moyen électronique". D'abord suivie par le parquet de Tours, l'affaire est désormais confiée à celui de Melun, où ce dernier suspect a été interpellé.

Du 24 au 26 août prochain, près de 12 000 gendarmes et policiers seront mobilisés pour encadrer le sommet du G7 de Biarritz, mais aussi pour surveiller les anti-G7, qui prévoient une grande manifestation à Hendaye dans la journée de samedi.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus