Coronavirus : après avoir franchi le seuil d'alerte, l'Indre-et-Loire classé en zone rouge dès samedi 19 septembre

La préfecture d'Indre-et-Loire vient de l'annoncer, le département va passer en zone rouge, c'est-à-dire zone de circulation active du virus. Avec 59,6 personnes testées positives pour 100 000 habitants, le territoire avait dépassé le seuil d'alerte dans la semaine du 5 au 11 septembre.

© maxppp / Philippe Vacher

La situation épidémique s'aggrave en Indre-et-Loire, justifiant le classement du département en zone rouge dès ce samedi 19 septembre. Cette situation implique d'adapter, avec rigueur et proportionnalité, nos pratiques individuelles et collectives, afin d'endiguer la propagation du virus.

Préfecture d'Indre-et-Loire
 


La nouvelle est tombée peu après midi ce vendredi 18 septembre, par un simple communiqué de la Préfecture. Après le Loiret, l'Indre-et-Loire est le deuxième département de la Région Centre-Val de Loire à être classé en "zone de circulation active du virus" (ZCA).

Une nouvelle qui était en fait attendue, puisque l'Agence Régionale de Santé, dans son bulletin d'information du 15 septembre, avait annoncé le franchissement du seuil d'alerte (fixé à 50 cas pour 100 000 habitants) en Indre-et-Loire.

Samedi en fin de matinée, la nouvelle Préfète Marie Lajus présentera sa stratégie de lutte au cours d'une conférence de presse. Le classement en ZCA lui permet en effet de mettre en place des mesures sanitaires supplémentaires, comme la limitation de circulation des personnes ou la fermeture de certains établissements.
 
L'Indre-et-loire rejoint le Loiret dans les départements de la Région classés en "vulnérabilité élevée"
L'Indre-et-loire rejoint le Loiret dans les départements de la Région classés en "vulnérabilité élevée" © Santé Publique France

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société