"Regards de Loire", l’exposition qui témoigne en photographie de l’évolution du Val de Loire

C’est pour célébrer les 20 ans de l’inscription du Val de Loire sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco que la mission Val de Loire a organisé l’exposition photographique « Regards de Loire » au château de Tours. 
 
« Visite de la Loire », La Loire entre au Musée, 2019.
« Visite de la Loire », La Loire entre au Musée, 2019. © François Tomasi
En 2000, le Val de Loire entrait officiellement sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. C’est à l’occasion de ce 20e anniversaire si spécial que la mission Val de Loire et le château de Tours ont réalisé l’exposition "Regards de Loire".

Ouverte au public le 23 octobre dernier, l’exposition a dû fermer ses portes quelques jours plus tard avec l’annonce du second confinement. En attendant une possible réouverture le 15 décembre 2020, les équipes du château ont rendu accessible l’exhibition fin novembre au travers d’une exposition virtuelle. Initialement prévue jusqu’au 17 janvier 2021, l’exposition restera finalement dans l’enceinte du château jusqu’au 25 avril.
Portrait du chef jardinier au château de Villandry, 2019.
Portrait du chef jardinier au château de Villandry, 2019. © Margot Pivot

Le Val de Loire au fil du temps

"Regards de Loire", c’est l’observation intime et personnelle de 28 photographes, qu’ils soient expérimentés ou jeunes créateurs. "Le but était de documenter l’évolution du paysage du Val de Loire durant ces vingt dernières années ainsi que sa relation avec le monde humain", précise Imola Gebauer, commissaire de l’exposition.  

Sur les cinq salles du château réservées pour l’exhibition, quatre d’entre elles sont dédiées aux quatre éléments constitutifs de cette région naturelle : la pierre, la vigne, le jardin et l’eau. Parmi les photographes, Jean-Christophe Ballot, Bernard Descamps pour les plus connus, mais également David Darrault, Marc Blanchet ou encore François Tomasi pour les plus locaux.

La dernière salle, quant à elle, est consacrée à des clichés documentaires plus scientifiques : "Nous voulions mettre côte à côte l’art et le travail réalisé par des chercheurs voire même des archéologues aquatiques. C’est un réel observatoire photographique du Val de Loire", raconte la commissaire de l’exposition.
  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
region centre-val de loire patrimoine culture photographie art unesco