Super Smash Bros : Gluttony, premier joueur français, termine le championnat du monde au pied du top 10

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bertrand Mallen
Le Wario de Gluttony (gauche) contre le Solid Snake de MVD (droite) en phase de poule.
Le Wario de Gluttony (gauche) contre le Solid Snake de MVD (droite) en phase de poule. © Capture d'écran Twitter / Solary / Nintendo

Le Smash World Tour s'est achevé dans la nuit du 18 au 19 décembre pour Gluttony. Le premier joueur français de Super Smash Bros, membre de la structure Solary basée à Tours, a été éliminé et termine à la 13e place mondiale.

La nuit a été longue pour William Belaid, alias Gluttony, joueur star de Solary, numéro un français et meilleur combattant d'Europe sur Super Smash Bros. avec son Wario. Tout au long du week-end, il était à Orlando, en Floride, pour le championnat du Smash Bros Tour, regroupant les meilleurs joueurs mondiaux. En jeu, une somme totale de 150 000 dollars répartis entre les deux versions du jeu, Super Smash Bros. Melee et Super Smash Bros. Ultimate.

Rediffusé sur la chaîne Twitch de Solary, le tournoi a vu "Glutto" s'imposer le premier soir dans son groupe face au Dominicain Capitancito (notamment grâce à un coup de boule "à la Zidane !") et au Japonais Ken, le favori de la poule. Mais deux défaites devant Tilde et Bassmage auront coûté au Français l'accès aux quarts de finale.

Gluttony bon, ni mauvais

Ce samedi 18 décembre à partir de 16h, heure française et jusqu'à 3h du matin, la bagarre a continué dans les "losers bracket" pour une place dans le top 10, voire un ticket pour la grande finale. Une belle victoire au premier tour contre Jestise "MVD" Negron (3-1) n'aura cependant pas empêché le Français de trébucher contre le Olimar du Japonais Shuton lors du round suivant et lui a malheureusement barré l'accès du top 10, consacrant cependant sa place de 13e joueur mondial.

Les super fracasseurs frères

Sorti en 2018, Super Smash Bros. Ultimate reprend le système de jeu de la série Super Smash Bros. débutée à la toute fin des années 90. Dans ce jeu de combat mettant en scène les personnages phares de Nintendo (au nombre de 82 dans le dernier opus), les combattants ne possèdent pas de "barre de vie" comme dans la plupart des jeux de baston, mais un pourcentage qui augmente avec chaque coup. Plus le pourcentage augmente, plus le personnage volera loin en cas de "smash", le but final étant d'éjecter son adversaire de l'arène grâce à une combinaison de coups normaux et de coups spéciaux propres à chaque personnages. A titre d'exemple, Wario est connu pour le "Warf", un pet puissant qui éjecte automatiquement l'adversaire de l'arène si son pourcentage atteint ou dépasse déjà 100%.

Du côté du championnat, où les favoris viennent essentiellement d'Amérique du nord, la première demi-finale verra s'affronter le Mexicain Leonardo "MkLeo" Lopez, grand favori de la compétition, et l'Américain Kolawole "Kola" Adeyan. L'autre combat opposera Edgar "Sparg0" Valdez, venu de Tijuana contre le natif d'Ohio Brian "Cosmos" Kalu. Les matchs doivent reprendre à partir de 22h heure française.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.