• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Tours : une place inaugurée en hommage au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame

La nouvelle place Arnaud Beltrame, "héros français", a été inaugurée à Tours ce 24 mars. / © France 3 Centre-Val de Loire
La nouvelle place Arnaud Beltrame, "héros français", a été inaugurée à Tours ce 24 mars. / © France 3 Centre-Val de Loire

Le 24 mars 2018, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame mourait des suites de ses blessures, après s'être substituée à la dernière otage de l'attentat de Trèbes. Une place à son nom a été inaugurée ce jour à Tours. 

Par Yacha Hajzler

Ce 24 mars 2019, Tours rejoint la liste des quelque 150 communes qui ont déjà renommé un lieu public à la mémoire du lieutenant-colonel, désormais commandeur de la légion d'honneur, Arnaud Beltrame. 

Il y a un an, jour pour jour, l'officier supérieur de gendarmerie succombait à ses blessures. La veille, il s'était substitué à la dernière prise d'otage de l'attentat du Super U de Trèbes, qui a fait 3 autres morts. 
 

 

Un lieu symbolique


C'est la place au bas de l'Eglise du Christ-Roi qui a été choisie pour porter le nom du héros Arnaud Beltrame. Sur les hauteurs de Tours, elle est à la croisée de l'avenue de la République et de la rue Maximilien-Kolbe.

Moins célèbre, ce prêtre franciscain polonais est décédé au camp d'Auschwitz en 1941. Il avait, lui aussi, offert de mourir à la place d'un père de famille. 
 

"Je suis déjà un peu moins triste"


Le maire de Tours, Christophe Bouchet ; la préfète Corinne Orzechowski ; le sénateur Serge Barbary ; le député Philippe Chalumeau ; le Colonel Gonzague Prouvost et de nombreux tourrangeaux étaient présents lors de la cérémonie. 

"Arnaud Beltrame était ce jour-là le plus haut gradé du groupement de gendarmerie de l'Aube, a retracé Christophe Bouchet. Au cours de l'intervention sur cet événement dramatique, il décida de se mettre au devant de ses hommes, et de donner sa vie. Son acte extraordinaire nous donne une leçon importante."

Damien Beltrame, le frère du lieutenant-colonel a posté un message sur son compte Facebook pour remercier les Français de leur soutien. "Grâce à vous, nous avons célébré l'officier, le héros, le symbole. Hélas nous avons aussi enterré le fils, le mari, le frère, écrit-il. Mais pour ma part, si l'acte d'Arnaud a pu restaurer chez certains la foi en nos valeurs, si son engagement a pu inspirer ne serait-ce qu'une seule vocation (...) alors je suis déjà un peu moins triste"
 

Les images de la cérémonie 

Le colonel Arnaud Beltrame a désormais sa place à Tours

Sur le même sujet

Le doublement du pont de Jargeau fait toujours débat

Les + Lus