Un policier de Tours mis en examen pour avoir administré une "substance nuisible" à ses collègues

Le policier est âgé d'une quarantaine d'années et affecté au service de nuit depuis 2020. Il est soupçonné d'avoir drogué deux de ses collègues féminins.

Un fonctionnaire de police du commissariat de Tours, accusé d'avoir administré une "substance nuisible" à deux autres agents et "dégradé ou détérioré un bien appartenant à autrui", a été mis en examen vendredi, a annoncé ce mardi la procureure de la République de la ville.

"Le vendredi 12 avril 2024, un fonctionnaire de police du commissariat de Tours a été présenté à un juge d'instruction du tribunal judiciaire de Tours dans le cadre d'une information judiciaire", précise la procureure dans un communiqué, confirmant une information du quotidien régional La Nouvelle République.
Le policier est poursuivi pour "administration de substance nuisible aggravée par trois circonstances suivie d'incapacité n'excédant pas huit jours" et "dégradation ou détérioration d'un bien appartenant à autrui", détaille-t-elle. 

Le policier mis en examen

La procureure de Tours précise que les faits reprochés au policier ont été commis "dans le cadre du service et à l'égard de deux autres fonctionnaires de police". 
Le policier, mis en examen, a été placé sous contrôle judiciaire avec notamment "l'interdiction de se rendre au domicile des victimes, de paraître au commissariat de Tours et de porter et détenir une arme". 
Il devra par ailleurs se soumettre à un traitement médical ou à des soins.