VIDEO. Le yoga-bière, ou comment s'échauffer avant de taper du pied en festival

durée de la vidéo : 00h01mn59s
Avant de danser sur de la musique électro, rien ne vaut un bon échauffement. Aux Ilots électroniques, dans la métropole tourangelle, les festivaliers se laissent prendre au jeu, bière à la main. Reportage de Marine Rondonnier et Caroline Ditte. ©Marine Rondonnier et Caroline Ditte

Il se répand dans les festivals. Le yoga-bière, comme un échauffement avant de danser au son de ses artistes préférés. Pour ne se fouler, ni cheville, ni poignet. Illustration aux Îlots électroniques à Tours.

Une main pour s'étirer la jambe, l'autre pour porter sa bière. Aux Îlots électroniques de Tours, le yoga-bière se vit à la fois comme une initiation au yoga et un échauffement, avant de danser au rythme de l'électro. 

La professeure, c'est Aurore Flaugère. Sur l'île Balzac, à Tours, où se déroule le festival samedi 20 et dimanche 21 mai, impossible de la rater. En guise de chapeau, elle a choisi d'arborer un bouquet de ballons bleus et blancs. 

L'initiation se fait en début d'après midi, vers 14h, une heure après l'ouverture des festivités : "tant que les gens ne sont justement pas trop sous les effets de l'alcool", s'amuse-t-elle. 

Rendre le yoga accessible

Yoga, d'accord, mais pourquoi avec une bière ? "C'est quelque chose qui se développe beaucoup en festival" affirme Aurore Flaugère. "Le but c'est aussi de démystifier le yoga, son sérieux et de l'offrir à un public qui a envie de s'amuser de ça.

Son métier, elle le prend parfaitement au sérieux, "je suis professeure de yoga, je me suis formée" poursuit-elle. Dans la vie, elle est directrice du studio de danse "Spicy lotus", à Tours. Sa spécialité, ce sont les "disciplines aériennes" comme la pole dance, le cerceau aérien, mais aussi le yoga.

Un sport qu'elle aime "offrir sous toutes ses formes, alors pourquoi pas avec un verre de bière ?" Et ça fonctionne chez les participants : "On en a tous besoin" assure Léonie, tout sourire. 

Découverte des arts du cirque

Sur la pelouse du festival, elle fait découvrir l'étendue de son savoir : "on initie à la pole dance, à évoluer dans un cerceau qui est monté sur une barre de pole". La découverte de certains arts du cirque avec la compagnie "En dents de cirque" est aussi proposée. 

Lucien, 8 ans, teste par exemple le "bâton du diable". Deux bâtons qui servent de base, pour faire faire des figures au troisième. 

Les îlots électroniques, c'est toute l'année dans l'agglomération tourangelle. Le prochain rendez-vous est donné au Château de Tours fin juillet, puis fin août sur l'île Simon. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité