Vendanges : un emploi compatible avec le RSA en Indre-et-Loire

Les vendangeurs / © C. Bian Rosa, France 3 Centre
Les vendangeurs / © C. Bian Rosa, France 3 Centre

En Indre et Loire, les bénéficiaires du RSA vont pouvoir travailler aux vendanges sans voir leur allocation réduite. Une premiére expérience destinée à fournir une main d'oeuvre saisonnière aux viticulteurs et une reprise vers l'emploi pour les bénéficiares du RSA.

Par Nathanael Lemaire

En charge de la gestion du Revenu de Solidarité Active, le département d'Indre et Loire était en même temps confronté au manque de main d'œuvre pour les vendanges. Dans ce département viticole, le manque de vendageurs est chronique.

Chaque année, la profession alerte sur ses difficultés à trouver des vendangeurs. Dans le même temps, le nombre de bénéficiaires du RSA pèsent sur les finances de la collectivité et démontrent le manque d'emploi pour une partie de la population.

Une situation aberrante qui trouve partiellement sa solution avec cette opération expérimentale, dès ce mois de septembre, de cumul des prestations sociales et d'un revenu saisonnier.

En effet, en déclarant ses revenus de saisonniers, un bénéficiaire du RSA voit son allocation amputée par cette période de travail ponctuelle.
Désormais, il sera possible de travailler comme saisonnier en Indre-et-Loire sans perte sur l'allocation. Pour cela, il suffira de préciser le salaire lié spécifiquement aux vendanges.
 

Présentation du dispositif avec Nadège Arnault, première vice-présidente du Conseil Départemental d'Indre et Loire, en charge des affaires sociales

 
Nadège Arnault est en charge du RSA au Conseil départemental / © MG
Nadège Arnault est en charge du RSA au Conseil départemental / © MG

Pourquoi permettre ce cumul salaire et RSA ?

"Au Conseil Départemental, nous essayons de trouver des solutions pour réguler le travail saisonnier. De manière récurrente, nous avons une demande des professionnels de la viticulture qui nous ont fait part de leurs difficultés à recruter des saisonniers pour les vendanges. Les viticulteurs nous ont demandé que leurs vendangeurs puissent cumuler le RSA et leur salaire saisonnier".

Quels liens entre le RSA et l'emploi saisonnier ?

"Tout revenu doit être déclaré par les bénéficiaires du RSA et déduit de l'allocation en fonction d'un barème prévu dans le dispositif. Au final, avec le RSA, on ne valorisait pas le travail, même temporaire. Plusieurs départements comme nous ont souhaité cette année permettre aux personnes bénéficiaires du RSA de pouvoir faire une saison sans que ça réduise pour autant leur allocation. Nous souhaitons que nos bénéficiaires du RSA puissent retrouver le monde du travail le plus rapidement possible, que ces personnes puissent trouver un emploi qui leur convient et leur permettre de vivre de leur travail. Pour nous, collectivité de proximité, permettre l'emploi local sur le territoire est une mission importante. Avant la personne qui allait travailler comme saisonnier, qui avait des frais de déplacement, n'était pas récompensée de cet effort avec les règles du RSA"

Comment ça marche ?

"Via leur fédération, les viticulteurs devront nous soumettre la liste des personnes bénéficiaires du RSA qui travaillent chez eux et nous sur nos listings nous pourrons émarger les bénéficiaires du RSA qui ne verront pas leur allocation réduite du fait d'un revenu lié aux vendanges".

Une expérience en 2019 et après ?

"On a espoir que ce soit une bonne action en faveur du retour vers le travail. On sait que ces métiers saisonniers ne sont pas facilement pourvus. Face à ces difficultés, les viticulteurs espèrent permettre à plus de personnes de venir dans leurs exploitations et découvrir la richesse des activités autour de la vigne et du vin. On espère que par la suite, ça donnera envie à ces demandeurs d'emploi au RSA de poursuivre dans les travaux attachés au monde viticole. C'est une première expérience cette année, limitée aux vendanges. Nous ferons un bilan du résultat avant d'envisager d'étendre cette mesure à l'arboriculture ou au tourisme".

Les postes de vendageurs-RSA seront présentés début septembre en participant à l’un des 4 job dating organisés par le Département et Pôle Emploi sur les bassins d’emplois suivants : Vouvray, Amboise, Chinon, Bourgueil/Saint Nicolas de Bourgueil.

Pour tout renseignement, consultez les sites de Pôle Emploi et de Job Touraine.
 

Sur le même sujet

La station de radioastronomie de Nancay (Cher)

Les + Lus