Football : la Berrichonne de Châteauroux, bientôt vendue à un prince saoudien ?

Publié le
Écrit par Thomas Hermans avec AFP

L'assemblée générale du club de foot de Châteauroux, actuellement dernier de Ligue 2, se réunit ce mecredi 23 décembre pour examiner l'offre d'un nouvel investisseur potentiel. Selon La Nouvelle République, il s'agirait du prince saoudien Abdullah bin Mosaad.

La lumière au bout du tunnel ? L'assemblée générale de la Berrichonne de Châteauroux doit se réunir ce mercredi 23 décembre à partir de 18h, pour examiner l'offre d'un nouvel investisseur potentiel, a appris l'AFP mardi auprès du club de football.

Dernière de Ligue 2 depuis sa défaite ce mardi 0-1 face à Clermont, la Berrichonne reste sur une série de six matchs sans victoire. L'entraîneur Nicolas Usaï, arrivé en 2018, a été limogé il y a 10 jours et son adjoint Olivier Saragaglia est chargé de l'intérim.

L'identité de l'investisseur n'a pas été communiquée, mais selon La Nouvelle République, il s'agirait du prince saoudien Abdullah bin Mosaad, propriétaire de quatre autres clubs de football dans le monde.  

Des millions investis en Premiere League

Âgé de 55 ans, ce grand amateur de football a investi une partie de sa fortune en 2013 dans le club de Sheffield United, remonté en Premier League en 2019. Autour du club anglais, aujourd'hui lanterne rouge après une saison réussie l'an dernier, il a créé United World, un réseau de clubs de niveaux et de compétences différentes, à l'image du Manchester City Group émirati.

L'idée est de créer des synergies entre les clubs, dans le marketing, la recherche de sponsors ou encore la formation, mais surtout de permettre aux clubs satellites de servir de réservoir ou d'incubateur de joueurs pour Sheffield, le club amiral.  En 2018, Abdullah bin Mosaad a ainsi pris une part majoritaire dans le club belge du Beerschot et en 2020, il a ajouté à son portefeuille le Kerala United FC (D2 indienne) et Al-Hilal United FC (D2 émiratie) à Dubai.

Bien que de rang princier, Abdullah bin Mosaad ne puise pas dans la fortune de la famille royale saoudienne. Longtemps engagé dans l'industrie du papier, il est passé au sport il y a une dizaine d'années et a récemment expliqué à une télévision égyptienne qu'il prévoyait d'acquérir "entre six et huit clubs" au total à travers le monde.

Sa fortune personnelle est estimée à plus de 200 millions d'euros, ce qui faisait de lui le 17e propriétaire le plus riche en Premier League la saison dernière.

La fin des "valeurs de bon terroir paysan" ?

Son arrivée au capital de la Berrichonne de Châteauroux représenterait un changement radical pour ce club, dont le président délégué Bruno Allègre vantait en septembre à l'AFP "les valeurs de bon terroir paysan".

Le club de Châteauroux a longtemps été très proche du journaliste Michel Denisot, qui en a été président à plusieurs reprises depuis 1989 et a quitté la vice-présidence en septembre dans le cadre de sa campagne infructueuse pour prendre la tête de la Ligue de football professionnel (LFP).

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité