Gérard Depardieu met sa Légion d'honneur "à la disposition" de la ministre de la Culture

L'acteur de 74 ans, né à Châteauroux dans l'Indre, est mis en examen pour viols depuis 2020, après la plainte d'une comédienne. Il conteste toutes les accusations. Suite à la diffusion d'un numéro de "Complément d'enquête", la ministre de la culture avait annoncé une procédure disciplinaire à son encontre.

Gérard Depardieu met sa Légion d'honneur "à la disposition" de la ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, qui a annoncé une procédure disciplinaire pouvant aboutir au retrait de cette distinction, ont indiqué les avocats de l'acteur dans un communiqué transmis ce samedi 16 décembre à l'AFP.

Ces derniers s'interrogent sur la démarche de la ministre se demandant si elle "ne porte (...) pas ainsi un coup supplémentaire à une présomption d'innocence déjà agonisante". Gérard Depardieu est mis en examen depuis 2020 pour viols, à la suite d'une plainte de Charlotte Arnould, comédienne. Des accusations qu'il conteste.

Ses avocats dénoncent un "lynchage médiatique"

Me Béatrice Geissmann Achille et Christian Saint-Palais se demandent aussi s'il est dans la "fonction" de Rima Abdul Malak de participer "aussi activement à la chasse à l'homme" et au "lynchage médiatique" dont ils estiment que leur client fait l'objet.

"Un conseil de l'ordre de la Légion d'honneur va se réunir et va engager une procédure disciplinaire pour décider si cette Légion d'honneur doit être suspendue ou pas, retirée complètement ou pas. Ce sera à eux de décider", a déclaré vendredi Mme Abdul Malak sur France 5.

Des propos qui font "honte à la France"

La ministre de la Culture dit avoir "échangé" sur le sujet avec le Grand Chancelier de la Légion d'honneur, le général Lecointre. Elle s'est par ailleurs dite "dégoûtée", lors d'un déplacement vendredi, par les propos et l'attitude de l'acteur lors d'un voyage en Corée du Nord en 2018, qui font "honte à la France".

Dans ces images, dévoilées par un reportage de "Complément d'enquête" diffusé sur France 2 début décembre, l'ex-monstre sacré du cinéma français multiplie les propos misogynes et insultants en s'adressant à des femmes, n'épargnant pas une fillette avec ses propos obscènes."Une émission contestée et contestable qui diffuse un montage d'images captées dans la sphère de l'intime et du privé", critiquent les avocats de l'acteur dans leur communiqué samedi.  

Concomitamment à la diffusion de "Complément d'enquête", une deuxième plainte pour agression sexuelle a été déposée par la comédienne Hélène Darras, pour des faits a priori prescrits, remontant à 2007 sur un tournage. L'acteur nie aussi ces accusations.

Une Légion d'honneur reçue des mains de Jacques Chirac en 1996 

Créée par l'empereur Napoléon Ier au début du XIXe siècle, cette distinction récompense les civils et les militaires pour des actes et services rendus à la France. De nombreux artistes se la voient décerner.
Le code de la Légion d'honneur prévoit qu'un "comportement contraire à l'honneur" peut conduire à un blâme, une suspension ou une exclusion de l'ordre.

Par ailleurs, Gérard Depardieu s'est vu retirer ce samedi 16 décembre le titre de citoyen d'honneur de la commune d'Estaimpuis, en Belgique, qui le lui avait attribué à l'été 2013 au moment où il y résidait, ont annoncé les autorités communales.