Quatrième meurtre en 40 jours à Châteauroux : un jeune homme poignardé à mort place Voltaire, l'alcool interdit sur la voie publique le soir et la nuit

Un jeune homme d'une vingtaine d'années a été poignardé à mort dans la nuit du 6 au 7 juin, place Voltaire à Châteauroux. C'est le quatrième meurtre en 40 jours dans la capitale de l'Indre. La préfecture a décidé de prendre plusieurs arrêtés.

Un jeune homme d'une vingtaine d'années est mort ce vendredi 7 juin, de plusieurs coups de couteau reçus aux alentours d'une heure du matin, place Voltaire à Châteauroux, a appris France Bleu Berry. Le parquet fait état d'une "bagarre survenue sur la voie publique avec utilisation d'une arme".

Une enquête a été ouverte par le parquet de Châteauroux, et confiée à la police judiciaire d'Orléans.

De plus, plusieurs arrêtés ont été pris par les services de l'État pour "rétablir le calme sur le territoire et assurer la tranquillité des habitants", poursuit la préfecture. Sont donc interdits à Châteauroux :

  • la vente d'alcool à emporter entre 21h et 7h jusqu'au 26 juillet,
  • la consommation d'alcool sur la voie publique (notamment les parcs, les places, la gare et la gare routière) entre 21h et 7h jusqu'au 26 juillet, à l'exception du 21 juin et du 14 juillet.

Quatre meurtres en 40 jours

Cet homicide intervient seulement quatre jours après la mort, par balle, d'un jeune homme dans le quartier Saint-Jean. C'est le quatrième meurtre sur la voie publique à Châteauroux en 40 jours, depuis la mort du jeune Matisse, 15 ans. Le parquet informe que ce nouveau drame n'a "pas de lien avec les affaires criminelles précédentes".

Depuis le 4 juin, deux brigades anti-criminalité et une brigade canine, venues des départements limitrophes, sont déployées en renfort dans la capitale de l'Indre.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité