Le jeu des sièges volants ne profite pas au MoDem

Il n'y aura sans doute pas de représentant MoDem dans l'hémicycle / © F3 Centre-VDL
Il n'y aura sans doute pas de représentant MoDem dans l'hémicycle / © F3 Centre-VDL

Vendredi prochain, le Conseil régional élira son nouveau président. Il y aura peut-être un absent : Marc Fesneau (MoDem) qui s'est présenté dans le Loir-et-Cher sur la liste de Philippe Vigier de l'Union de la droite et du Centre, mais il n'a pas obtenu de siège.

Par Elsa Cadier

Pourquoi Marc Feneau (MoDem) n'a pas de siège au Conseil régional 

La situation est quelque peu surréaliste pour le MoDem. Malgré sa présence dans la liste d'Union de la Droite de Philippe Vigier, le Modem de Marc Fesneau n'aura sans doute pas de représentant dans l'hémicycle régional vendredi. La raison en serait le système de la proportionnelle.

Explications

Lors de la répartition, un quart des sièges du conseil régional est d'abord attribué à la liste arrivée en tête, celle de François Bonneau. Le reste est ensuite attribué à l'ensemble des listes ayant recueilli au moins 5 % des suffrages.

C'est ce qu'on appelle le bonus. Ainsi avec cette prime, la liste arrivée en tête peut disposer d'une majorité au conseil régional à partir d'environ 33 % des suffrages exprimés au second tour.

A moins que...

Dans le cas de Marc Fesneau, on se retrouve avec un élu, choisi par des électeurs, mais qui ne pourra pas siéger. En application du code électoral, les départements dans lesquels les électeurs se sont le moins mobilisés sont pénalisés par la perte d'un siège. C'est ce qui s'est produit dans le Loir-et-Cher où Marc Fesneau, en troisième position sur la liste UDI-LR-MoDem se retrouve sans siège. Seule solution pour qu'un élu MoDem soit représenté dans l'hémicycle régional :  la démission d'Isabelle Mainçion du parti UDI, déjà représenté par 5 élus. Mais là, nous rentrons dans la sphère des spéculations politiques...
Marc Fesneau (MoDem), victime du systèmes des sièges volants / © F3 Centre-VDL
Marc Fesneau (MoDem), victime du systèmes des sièges volants / © F3 Centre-VDL

►Lire aussi 
►Informations sur interieur.gouv.fr

►Reportage A.G Emonet / M. Mouamma

Marc Fesneau (MoDem) ne siègera pas au conseil régional Centre-VDL
Par le jeu des "sièges flottants", Mar Fesneau, seul élu MoDem lors régionales, ne pourra pas siéger. Explications de AG Emonet / M. Mouamma - AG Emonet / M. Mouamma

 

Sur le même sujet

suivez les élections régionales sur France Info

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Florian Truchot, vise le plus haut niveau international en natation

Près de chez vous

Les + Lus