Législatives 2024 : des rassemblements "Front populaire" contre l’extrême droite dès ce soir en Centre-Val de Loire

Plus sur le thème :

Au lendemain du score historique du RN aux élections européennes et de l’annonce de législatives anticipées, la gauche doit rassembler. Alors que les tractations vont bon train à Paris, les partis de gauche lancent un appel au rassemblement contre l’extrême droite un peu partout en région Centre-Val de Loire.

Un peu partout dans la région, des rassemblements pour un "front populaire, contre l’extrême droite aux portes du pouvoir" s’organisent. Le Parti socialiste, La France Insoumise, le Parti Communiste, Europe Ecologie Les Verts, Génération.s mais aussi Place publique et le Parti Radicale de Gauche ont appelé à se rassembler contre l’extrême droite un peu partout dans la région. Dès ce soir, 19h, à Bourges, les citoyens sont appelés à se réunir Rond-Point de la Résistance pour faire barrage à l’extrême droite.

Demain, mardi 11 juin, ce sera au tour d'Orléans. Le rassemblement est prévu place de la République pour manifester. 

L'image du Front Populaire

Cet appel au rassemblement avec l’image du Front Populaire fait sens pour les militants. La reprise de cette image de l’union de la gauche pour les législatives de 1936 est plus qu’un symbole.

À l’époque, le Parti Radical, le Parti Communiste et la SFIO (futur Parti Socialiste) avaient mené liste commune pour contrer la montée du fascisme. Le symbole est beau, mais à l’époque, le mouvement avait pris du temps, deux ans en tout. Quand aujourd’hui, la gauche doit s’organiser en deux jours. 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité