Le conseiller départemental, Guillaume Peltier, deuxième de liste aux élections européennes

Le conseiller départemental de Chambord, Guillaume Peltier, secondera Marion Maréchal sur la liste du parti d'extrême-droite Reconquête pour les élections européennes de juin 2024.

L'élu local du Loir-et-Cher, Guillaume Peltier, partage désormais la liste du parti d'extrême droite, Reconquête, juste derrière Marion Maréchal pour les élections européennes qui auront lieu du 6 au 9 juin 2024.

Ancien élu des Républicains

Ancien numéro deux du parti Les Républicains, Guillaume Peltier doit représenter cette droite "classique" et incarner avec son colistier Nicolas Bay - ancien numéro deux du Rassemblement national - la "réunion des droites" selon les mots de la tête de liste, Marion Maréchal. 

Aujourd'hui vice-président exécutif du parti d'Eric Zemmour, Reconquête, Guillaume Peltier a une carrière d'élu local et national. Après avoir été élu député dans la deuxième circonscription du Loir-et-Cher sous la bannière Les Républicains pendant la dernière mandature (2017-2022), il s'était représenté avec le parti Reconquête aux dernières élections législatives. Sans succès, il avait été éliminé dès le premier tour.

Depuis 2021, il est élu conseiller départemental dans le canton de Chambord. Auparavant il fut maire de la petite commune de Neung-sur-Beuvron (Loir-et-Cher) pendant trois ans. 

Enquête du PNF sur l'utilisation de fonds publics

L'élu local est visé par une enquête du Parquet national financier pour des soupçons de mauvaise utilisation des fonds publics. Le parquet de Blois (finalement dessaisi au profit du PNF) s'était saisi de l'affaire après des révélations de Mediapart en janvier 2022. Selon cette enquête, des collaborateurs de Guillaume Peltier ont été employés dans ses micro-partis mais aussi pour faire la promotion de son livre.