Confinement et cours de cuisine : suivez les recettes originales réalisées en direct de La Grange aux Savoir-Faire

L'atelier consacré à la réalisation de gnocchis maison. / © La Grange aux Savoir-Faire
L'atelier consacré à la réalisation de gnocchis maison. / © La Grange aux Savoir-Faire

Des sablés aux fleurs, une pâte à tartiner ou du pain frais « maison »… Si le confinement vous donne envie de bien manger et de cuisinier, suivez des passionnés en Loir-et-Cher ! Chaque week-end, la Grange aux Savoir-Faire dispense gratuitement et en ligne de savoureux ateliers cuisine.

Par Eloïse Bruzat

Observer, échanger, faire soi-même et partager… En temps normal, c’est dans la cuisine de Julie Hauwuy et Guillaume Mignard que tout se déroule, autour d’un grand îlot central où les stagiaires s’affairent ensemble, le temps d’une journée. On y apprend à pâtisser, à brasser, à cuisiner, à cueillir, à découper au contact d’artisans très variés et de qualité.

Mais confinement oblige, depuis le 17 mars dernier, tous les ateliers prévus dans la jolie ferme du couple, baptisée Grange aux Savoir-Faire à Vallières-les-Grandes (Loir-et-Cher), sont reportés.

Militant du fait maison, trait d’union entre les consommateurs et les artisans, le duo ne s’est pour autant pas laissé abattre. C’est pourquoi chaque week-end, les deux fins gourmets et des artisans associés enfilent leurs tabliers pour dispenser, en direct et gratuitement, des cours de cuisine.
Recette de gnocchis maison par la Grange aux Savoir-Faire - Partie 1

Bagels, pâte à tartiner, gnocchis…

A raison de deux recettes par week-end, la Grange donne rendez-vous les samedi et dimanche matins autour de 10h. Pour les retardataires et les lève-tard, les vidéos enregistrées en direct restent ensuite à disposition sur la page Facebook.

Et côté choix des recettes, c’est original, simple à suivre, utile et idéal pour satisfaire tous les goûts de la nature… et de la famille.

La première semaine, le programme était très malin pour digérer le début du confinement et éviter la foule des supermarchés : du pain, de la pâte à tartiner et des bocaux de légumes lacto-fermentés.

La semaine suivante, le menu joignait là encore l’utile à l’agréable avec des bagels et des gnocchis accompagnés d’un pesto de sauge.
Les bagels, une recette simple mais longue à réaliser. / © La Grange aux Savoir-Faire
Les bagels, une recette simple mais longue à réaliser. / © La Grange aux Savoir-Faire

Chocolat de Pâques et fleurs de printemps

Pour ce troisième week-end de « live », le thème s’est imposé de lui-même ! Pour Pâques, la Grange propose de se lancer dans une tarte fondante ganache chocolat-menthe et des sablés aux fleurs.

A la manœuvre, une intervenante régulière de la Grange, Juliette Mallet-Krier. Installée en Indre-et-Loire, elle est une spécialiste des fleurs comestibles et des herbes aromatiques.

Pour cette session spéciale, et contrairement à d’habitude, Juliette fabriquera la recette en direct de chez elle pour la Grange aux Savoir-Faire.
Juliette est spécialiste des fleurs comestibles. / © La Grange aux Savoir-Faire
Juliette est spécialiste des fleurs comestibles. / © La Grange aux Savoir-Faire

Jamais sans mes artisans

Car le principe des ateliers imaginés par Julie et Guillaume, c’est d’observer des professionnels reconnus et de qualité, et d’appréhender leur savoir-faire artisanal.

Par exemple, pour apprendre à découper sa viande, c’est le boucher-charcutier qui vient vous montrer. Pour devenir un pro des viennoiseries, c’est le boulanger-pâtissier qui vient partager ses trucs et astuces.
Alors, ces « lives » de confinement s’inscrivent pleinement dans cet état d’esprit.
La tarte fondante ganache chocolat-menthe de Juliette - La Cabane à Plantes / © La Grange aux Savoir-Faire
La tarte fondante ganache chocolat-menthe de Juliette - La Cabane à Plantes / © La Grange aux Savoir-Faire

Vers l’autonomie

En apprenant auprès des meilleurs, peut-être consommerons-nous différemment... Derrière les recettes et les ateliers de Julie et Guillaume, il y a aussi cette volonté de rendre chacun plus autonome et donc moins dépendant de l’industrie agro-alimentaire.
Le but, c'est de faire ensemble une première fois, pour savoir refaire tout seul ensuite
Plusieurs jours avant le rendez-vous du week-end, la Grange aux Savoir-Faire communique sur le thème des ateliers et les ingrédients à préparer. Cette liste est rarement figée car elle laisse la possibilité à chacun de réadapter la recette en fonction de ses goûts et en fonction de ce qui se trouve dans son frigo, ou dans son potager.

Faire ensemble

Guillaume à l'oeuvre et Julie derrière l'objectif. / © La Grange aux Savoir-Faire
Guillaume à l'oeuvre et Julie derrière l'objectif. / © La Grange aux Savoir-Faire
D’autant que lors des ateliers en direct, il y a toujours quelqu’un derrière le smartphone pour répondre à toutes les questions : remplacer un ingrédient, modifier les quantités, changer la température de cuisson, dévoiler l’astuce qui change tout…

L’ambiance est légère, le ton décontracté et aucune demande n’est laissée de côté. Grâce à ces ateliers, Julie et Guillaume partagent leur passion et échangent avec des cuisiniers de la France entière.
Un bon moyen d’être ensemble en cette période d’isolement forcé.   
Clémence, pâtissière, a partagé toutes ses connaissances pour réaliser des bagels maison.
Reportage à la Grange aux Savoir-Faire (C. Ditte/N. Lemaire)

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus