Festival des jardins de Chaumont-sur-Loire : "On est prêts mais on attend le feu vert pour rouvrir le domaine au public"

Le 29ème festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire devait commencer le 7 mai 2020. La directrice du domaine est prudente. Elle souhaiterait rouvrir le 15 mai au public mais attend l'autorisation de l'État.

Le Domaine de Chaumont-sur-Loire et ses fameux jardins dans le Loir-et-Cher.
Le Domaine de Chaumont-sur-Loire et ses fameux jardins dans le Loir-et-Cher. © Chantal Colleu-Dumond/DR

Chantal Colleu-Dumond, la Directrice du Domaine de Chaumont-sur-Loire est très prudente. Elle tient tellement à rouvrir le domaine au public qu'elle veut être certaine que tout soit fait dans les règles.

"Notre obsession, c'est de pouvoir offrir toutes ces merveilles dans des conditions sanitaires irréprochables". L'équipe du Domaine de Chaumont-sur-Loire devra attendre le 7 mai pour savoir si le département du Loir-et-Cher est classé vert.

Une classification indispensable à une réouverture. 

Si nous avons le droit de rouvrir, nous ouvrirons le 15 mai car le Domaine de Chaumont est un énorme vaisseau à faire redémarrer

La conception des jardins pour le festival international en mode "confinement"

Normalement 150 personnes interviennent sur la conception des 30 nouveaux jardins du festival. Pendant le confinement, les concepteurs sont intervenus en équipes réduites. Le Domaine ne pouvait accueillir que quatre équipes de concepteurs de jardins en même temps. 

"Il a fallu s'adapter pour que les artistes concepteurs puissent venir terminer la réalisation de leurs jardins pour le festival, tout en assurant la sécurité de chacun", explique Chantal Colleu-Dumond.

On a pu faire venir les concepteurs trois par trois au lieu de dix par dix pour éviter une trop grande proximité. On s'est adapté pour le logement et la restauration avec des plateaux repas.

On avait 6 jardiniers par jour au lieu de 18 mais nous avons réussi à terminer les jardins avant une possible réouverture. C'est un exploit considérable. Heureusement que nous avions commencé en février.

 

"Jardins de la Terre, retour à la Terre Mère" : un sujet d'actualité en pleine crise du coronavirus

La thématique de cette 29ème édition du Festival international des Jardins de Chaumont-sur-Loire est encore une fois rattrapée par l'actualité : "Jardins de la Terre, retour à la Terre Mère". 

Ce choix de thématique, Chantal Colleu-Dumond l'a fait il y a longtemps : "Je voulais attirer l'attention sur notre attitude vis à vis de la nature. Il faut prendre conscience de l'érosion de la biodiversité. Avec cette thématique, les concepteurs des jardins ont été invités à trouver des solutions pour recréer des relations plus harmonieuses entre l'homme et la nature.

Comment réfléchir à des systèmes de résilience, d'autoréparation pour retrouver ce lien
? On peut être conscient des grands dangers qui menacent notre planète et trouver des solutions pour mieux respecter la nature." 

Les 30 jardins du festival ne seront dévoilés qu'à l'ouverture du domaine, mais les concepteurs ont utilisé des techniques anciennes comme la taille des arbres en trognes, la terre crue comme matériau de construction écologique ou encore, la culture en terrasses pour répondre à la thématique de cette édition 2020. 

Des pistes de travail pour faire respecter la distanciation sociale à la réouverture

Le Festival international des Jardins de Chaumont-sur-Loire accueille en moyenne chaque année entre 700 et 2000 visiteurs par jour. "Ces visiteurs se répartissent sur 10 heures d'ouverture du domaine. Nous n'avons jamais plus de 400 personnes en même temps sur 32 hectares ce qui fait 400 m2 par visiteur." 

Même si le domaine est immense, la directrice prévoit de prendre de nombreuses mesures pour assurer la sécurité : "Nous envisageons de mettre en place un parcours sans croisement du public et nous souhaiterions qu'au moins 95% des réservations se fassent par internet, ce qui éviterait une file d'attente à l'entrée du domaine. Mais toutes les mesures sanitaires doivent être validées par la préfecture en cas d'autorisation de réouverture." 

Les pertes financières consécutives à la fermeture pendant le confinement

Le Domaine de Chaumont-sur-Loire appartient à la Région Centre-Val de Loire, mais est autofinancé à 75 %. "Si il n'y a pas de réouverture possible avant fin juin, nous avons estimé les pertes financières à 2,7 millions d'euros", confie Chantal Colleu-Dumond. Le domaine emploie 80 permanents et 80 saisonniers.

"Quand les jardins vont rouvrir, nous savons que les visiteurs parisiens et étrangers ne pourront pas venir. Il n'y aura que ceux qui vivent à moins de 100 kilomètres qui pourront se déplacer dans un premier temps.

C'est un gros manque à gagner. Mais nous avons bon espoir que le confinement déclenche chez les gens une envie de vert, d'art et de jardins. Ce qui fera qu'on arrivera à redresser la situation",
explique la directrice du domaine, confiante. 

La directrice, confinée au domaine, publie des photos chaque jour

Confinée dans le château depuis le 16 mars, Chantal Colleu-Dumond partage chaque jour les beautés du domaine sur les réseaux sociaux.

"On peut imaginer que c'est extraordinaire d'être seule dans un endroit pareil, mais cela a un côté angoissant et cela me rend un peu mélancolique. Du coup, je fais beaucoup de vidéos et de photos pour partager avec le public les sublimes jardins du domaine. Je sors dix minutes par jour seulement parce que j'ai beaucoup de travail quand même."  Quand le Domaine de Chaumont-sur-Loire pourra rouvrir, ce sera 7 jours sur 7 de 10h à 20h. 

Il est conseillé de réserver ses entrées sur le site internet du domaine. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival événements sorties et loisirs environnement jardins nature patrimoine culture châteaux de la loire