VIDEO : Une collection exceptionnelle de poids lourds mise en vente à Cormenon

durée de la vidéo : 00h03mn13s
Reportage Benoît Bruère / Julien Bernier ©France Télévisions

La plus grande collection française de poids lourds, réunie par un ferrailleur passionné de Loir-et-Cher (Cormenon), Jacques Passenaud, sera mise en vente le 30 septembre prochain par le commissaire-priseur Aymeric Rouillac. Parmi les modèles, quelques grands noms du marché du poids lourds.

C'est une collection remarquable à nulle autre pareil dans un petit village du nord de Loir-et-Cher, Cormenon. Une collection majeure réunie au début des années 90 par Jacques Passenaud (1932-2022).

Passionné de camions, il a décidé de sauver et de restaurer les plus beaux camions qui ont parcouru les routes européennes. Un comble pour cet ancien ferrailleur plus habitué à désosser qu'à bichonner fourgons et semi-remorques. 

Les bichonner après les avoir détruits 

Les trois enfants de Jacques Passenaud ont pris la décision de se séparer de cette collection unique non sans une certaine émotion. "C'est une décision qui n'était pas facile, mais on n'avait pas le choix. Trop compliqué de la conserver au niveau logistique" précise Catherine Forge, la fille de l'ancien collectionneur avant d'ajouter : "Il disait toujours en plaisantant "j'en ai détruit plein quand j'étais ferrailleur et puis maintenant, il est temps que je les bichonne et que je les restaure"".

Présent également le jour du tournage, Denis Passenaud, le fils ainé répond sans hésitation à la question posée :

Papa l'aurait sans doute fait de son vivant s'il avait pu, c'est une collection très lourde à gérer. 

Denis Passenaud

"C'est bien sûr beaucoup d'émotion, mais si on veut continuer à faire vivre ces modèles, il vaut mieux les vendre."

Des camions de légende

La vente comprend au total 190 numéros dont 72 véhicules et de nombreux moteurs d'exception et autres pièces du secteur automobile.

Les estimations varient de 30 euros pour une pompe à huile à 20 000 euros pour le mythique camion Saurer A de 1911 avec sa remorque. Ce modèle a été le premier "semi-remorque" à traverser les États-Unis d'Amérique d'est en ouest. Les pneus sont des galettes en caoutchouc sans chambre à air, très inconfortable. Il n'était donc pas possible de rouler à plus de 15-20 kilomètres par heure. Et que dire de la consommation de carburant qui avoisinait les 50 litres au cent kilomètres effectués. 

Autre modèle très remarqué, ce poids lourd de couleur crème situé au fond de l'immense grange. C'est un Willeme LD 610 de 1958 avec sa calandre, très impressionnante, en forme de gueule de requin. Un camion popularisé par Jean Gabin dans le film Gas-Oil, un long métrage où il collabora pour la première fois avec Michel Audiard, le célèbre dialoguiste. Très imposant, la cabine surplombe le sol. Une fois installé à l'intérieur, vous avez une vue imprenable sur l'ensemble de la collection et notamment sur une camionnette, couleur pourpre, qui transportait des vaches normandes. 

Exposition ouverte au public avant la vente

Le commissaire-priseur Aymeric Rouillac "considère cette vente inédite et va relever le défi même s'il ne connait pas bien le secteur automobile". Toujours aussi énergique, il s'est rapproché de Jean-François Colombet, rédacteur en chef de la revue mensuelle Charge utile, spécialisée dans les descriptions de camions. "Jean-François Colombet a pris le temps de regarder chaque modèle : c'est selon lui, la collection la plus importante de France et l'une des premières en Europe". Cette collection sera accessible gratuitement aux curieux et aux amateurs les 28 et 29 septembre, avant la grande vente organisée le samedi 30 septembre à 14 heures.