Agroalimentaire : LSDH, Carrefour et WWF France s'associent pour subventionner 66 producteurs de lait bio

© Philippe HUGUEN / AFP
© Philippe HUGUEN / AFP

Carrefour et sa fondation, associés au groupe Laiterie de Saint-Denis-de-l'Hôtel (LSDH), WWF France et l'association des producteurs de lait du bassin Centre (APLBC), va également commercialiser leur production, pour répondre à la demande croissante des consommateurs.

Par Arthur Jégou

Carrefour et sa fondation, associés au groupe Laiterie de Saint-Denis-de-l'Hôtel (LSDH), vont financer la conversion au bio de 66 producteurs de lait et commercialiser leur production, pour répondre à la demande croissante des consommateurs, a-t-on appris ce mercredi 21 novembre auprès du numéro un français de la grande distribution.

Cette opération, lancée mercredi lors du forum Open Agrifood à Orléans, est également menée en partenariat avec le WWF France et l'association des producteurs de lait du bassin Centre (APLBC).

"C'est un projet inédit, ambitieux et responsable, qui permet de rémunérer les producteurs avec des engagements en volume et en prix", a expliqué le secrétaire général de Carrefour (depuis le 30 août 2017), Laurent Vallée.
 

10 millions de litres commercialisés dès 2020

Les 66 producteurs intéressés toucheront 50 euros de subvention par 1.000 litres de lait pour leur conversion durant deux ans, dont 20 euros apportés par Carrefour et 30 par LSDH. Le lait sera ensuite conditionné par LSDH, et commercialisé par Carrefour, qui garantit aux éleveurs l'écoulement des volumes produits par la signature d'un contrat de trois ans.

"C’est dans la lignée de toutes nos actions que la production de lait bio s’est imposée dans notre organisation de producteurs. Nous sommes fiers de participer à ce projet d’exception qui permettra d’aider nos producteurs dans la période la plus compliquée économiquement : la conversion vers l’agriculture biologique", a commenté Henry Ragon, président de la section LSDH de l’APLBC.
En complément de cet accompagnement, la collecte sera réalisée par des camions moins polluants alimentés au biométhane pour réduire les émissions de CO2 et le conditionnement s'effectuera dans des briques éco-conçues dépourvues d'aluminium qui sont en cours de test avec l'Allemand SIG Combibloc.

"Il est important que les modes de production évoluent pour répondre aux exigences de respect de l’environnement et de maintien de la biodiversité afin que l’agriculture française, première d’Europe, produise de façon saine pour notre écosystème et pour le consommateur", a déclaré Arnaud Gauffier, responsable agriculture au WWF France

La production envisagée est de 10 millions de litres et devrait être commercialisée à partir de 2020.

Le lait bio représentait 2,6% de la collecte en France en 2017, selon la dernière enquête annuelle laitière du ministère de l'agriculture. LSDH, l'un des principaux acteurs du marché français du conditionnement du lait et des jus de fruit, basé à Saint-Denis-de-l'Hôtel (Loiret), conditionne actuellement 300 millions de litres de lait, dont 70 millions en bio.

Sur le même sujet

Les + Lus